Savez-vous tout sur la vente de l'hôtel de ville de Saint-Jean-de-Matha?

Victoire

Savez-vous tout sur la vente de l'hôtel de ville de Saint-Jean-de-Matha?

Cette pétition a abouti avec 493 signatures !
Dorisse BÉLANGER a lancé cette pétition adressée à Martin Rondeau et à

Le jeudi 2 mai 2019, aux alentours de dix-huit trente, les Mathalois ont été bouleversés par la nouvelle nous annonçant que l’ancien presbytère de Saint-Jean-de-Matha avait été proie aux flammes. Ce bâtiment accueillait trois grands organismes communautaires dont le CRAPO, le comptoir vestimentaire ainsi que le Centre Au Cœur des Femmes. À la suite d’une grande vague de témoignages venant des résidents du village, la Municipalité, dirigée par l’organisation de Martin Rondeau, maire, s’est portée acquéreuse de l’ancien presbytère et s’est engagée à rénover ce bâtiment cher aux yeux des Mathalois.

Dans un communiqué publié le 19 avril 2021 par le service de presse de la Municipalité, l’organisation de Monsieur Rondeau stipule que « la Municipalité a dû évaluer les coûts de restauration (par la firme d’architectes Nadeau, Blondin & Lortie) ainsi que les sources de financement. (…) À l’heure de publier ce texte (le 19 avril 2021 à dix heures et vingt-huit minutes), le plan financier et l’apport en subvention demeurent encore incertains, mais apparente le un million de dollars. » Elle ajoute également que « le conseil a conclu qu’un tel investissement devait servir à l’ensemble de la population soit sous la forme de salle multifonctionnelle pouvant offrir la possibilité de diffusion de spectacles et non spécifiquement au bénéfice d’un seul organisme (le CRAPO désirerait reprendre les lieux après les rénovations. »

Un peu avant cette publication, le 8 avril 2021 à onze heures et deux minutes, le maire prend la parole dans une vidéo intitulée « Suivi du projet du presbytère » publiée sur sa page Facebook. Dans celle-ci, il annonce que « la Municipalité veut se départir, vendre l’édifice qui était autrefois utilisé comme hôtel de ville, le 180, rue Sainte-Louise. Alors, je veux vous dire que nos pères et nos mères seraient certainement très heureux de savoir que nous allons sauver ce bâtiment-là (le presbytère), que nous allons le restaurer. »

Actuellement, l’ancien hôtel de ville héberge plusieurs organismes communautaires dont le CRAPO, le comptoir vestimentaire, la Maison des Jeunes « Le Gros Orteil », les tricoteuses du mardi et plusieurs autres. Par cette vente, bien que noble pour le projet du presbytère, l’avenir de ces organismes pourrait bien être en péril. Plusieurs d’entre eux ne paient aucun loyer afin d’assurer leur survie. Or, l’acheteur potentiel a pris contact avec lesdits organismes et leur a mentionné qu’ils devraient payer un loyer onéreux.

Monsieur Rondeau, nous en venons à vous. Nous requérons de votre part des réponses aux questions suivantes : Qu’avez-vous prévu pour l’avenir de ces organismes? Est-ce qu’un plan est prévu afin de les relocaliser, et ce, tout à fait gratuitement?

N’omettez pas que ces organismes existent afin de subvenir aux besoins de la communauté et que, trop souvent, les subventions gouvernementales se font rares.

Nous, signataires, requérons de la Municipalité de Saint-Jean-de-Matha et de l’administration de Monsieur Martin Rondeau de donner suite à cette pétition le plus tôt possible et que nos revendications soient prises en considération.

Cet hôtel de ville est encore fort utile ; il a un immense potentiel.

Victoire

Cette pétition a abouti avec 493 signatures !

Partagez cette pétition