Pour une féminisation du nom des rues.

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Je vis dans une rue ayant un nom d'arbre, pareil pour les autres rues de mon quartier. Et c'est le cas de beaucoup d'autre rues. Pourquoi rendre hommage à des arbres – je n'ai rien contre la nature bien au contraire – mais quand on regarde les autres noms de rues, ce n'est guère mieux. Nous avons le droit à des batailles – Iéna – des commémorations – 4 septembre – de ville ou région – Montpellier, Alsace – des généraux et pas que monsieur De Gaulle, des écrivains – Diderot, Molière – et même des physicien – Pierre Curie.

Mais très peut, voir aucune rue en hommage à une femme célèbre. C'est tout juste si Marie Curie est avec Pierre et qu'Irène est avec Frédéric. Pourtant, nous ne manquons pas de femme célèbre de par le monde. Je prends en exemple les deux volumes de BD « Culottées » de Pénélope Bagieux – que je recommande aux plus grands nombres – où nous pouvons découvrir entre autres la vie de Joséphine Baker, Margaret Hamilton, Thérèse Clerc et bien d'autre.

Tout ce que je demande, c'est que l'on renomme un maximum de rues portant des noms d'arbres, de ville et de département, pour qu'elles portent des noms de femmes. Si on veut faire plaisir aux Américains ou aux Allemands, pourquoi pas commencer par une rue Eleanor Roosevelt voir Harriet Tubman (usa) et Maria Probst ou Gret Palluca (Allemagne) à Paris. Ensuite, chaque ville, pourra choisir parmi des femme célèbre national, régional voir même Local.

Cela aura pour effet d'un début d'égalité homme-femme pour les noms de rues et surtout mettre en avant des personnes qui ne sont que très peu mis en avant à la télévision ou même dans nos livres d'histoire.



Samuel compte sur vous aujourd'hui

Samuel Parel a besoin de votre aide pour sa pétition “Marlène Schiappa: Pour une féminisation du nom des rues.”. Rejoignez Samuel et 9 signataires.