Pétition fermée

POUR LES PERSONNES AGEES DEPENDANTES EN EHPAD

Cette pétition avait 547 signataires


MAIS AU MILIEU DU BRUIT MEDIATIQUE, QUI SE SOUCIE DU SORT DES PERSONNES AGEES A DOMICILE OU EN EHPAD ? DANS QUEL PROGRAMME, OU SONT LES PROPOSITIONS POUR PRENDRE EN CHARGE DES PERTES D'AUTONOMIE TOUJOURS PLUS LOURDES ?

Ci-dessous une demande adressée aux candidats à l'élection présidentielle par un collectif d'associations.

Appel à Madame, à Monsieur, candidat(e) à l’élection présidentielle
Madame, Monsieur,
Vous êtes candidat(e) à la plus haute fonction de la République et vous aurez bientôt, si vous êtes élu(e), à mener des politiques qui touchent directement la vie de chacun d’entre nous.
Vous êtes à ce titre un espoir pour tous ceux qui, comme nous, militent pour que les personnes âgées vivant en EHPAD (établissements médicalisés pour des personnes âgées dépendantes) puissent y recevoir les soins dont elles ont essentiellement besoin.
Il faut savoir que ce n’est pas le cas et que, au contraire, tout manque de manière de plus en plus criante dans les établissements publics et sans doute dans les autres. Derrière les façades rénovées il n’y a très souvent qu’un mouroir.
Dans l’un d’eux, parmi bien d’autres, le seuil minimum critique est atteint avec 2 aides soignant(e)s pour 27 à 30 résidents très dépendants et qui n’ont d’autre recours que l’arrêt de travail pour se préserver face au rythme effréné et aux tensions que provoque l’impossibilité de répondre aux besoins multiples de ces personnes, des infirmières qui ont en charge 80 à 90 personnes pour des soins individuels à répéter plusieurs fois par jour et qui en arrivent au burn-out ou même à la démission, des médecins en surcharge telle qu’ils déclarent risquer les erreurs de diagnostic et de traitement, et à l’avenant pour tous les soins.
Cela se traduit pour nos proches et leurs co-habitants par des changes insuffisants et des situations d’indignité, des maintiens au lit non souhaitables, de l’aide à manger de 5 minutes, des journées sur des fauteuils roulants très vétustes, inconfortables, inadaptés aux morphologies et aux troubles, des blessures de manipulations, et un grand vide existentiel …..
Ce sont là des maltraitances institutionnelles très ordinaires dont sont victimes quotidiennement les résidents les plus handicapés avec parfois la mise en danger des vies les plus fragiles puisque les directeurs et les médecins salariés sont amenés à se plier à la priorité du moindre coût quelles que soient les conséquences sur les soins.
Serez-vous le (la) président(e) qui imposera dans son programme politique des financements suffisants particulièrement aux EHPAD publics auxquels les plus modestes ont fait confiance.
Il s’agit maintenant d’une priorité pressante car la grande avancée en âge est désormais une composante de notre société : les handicaps qui affectent une grande partie de ces personnes dans les EHPAD, leurs souffrances résignées, le désarroi de leurs familles et leur impuissance devant ces abandons ne peut se perpétuer plus longtemps dans notre démocratie.
Voilà pourquoi, Madame, Monsieur, nous vous demandons de « sanctuariser » ces établissements contre toutes restrictions de financement pour qu’ils puissent mettre en œuvre les moyens nécessaires aux soins des personnes accueillies (personnels suffisants et bien formés, vie sociale, équipements ergonomiques et techniques, etc).

Nous vous remercions de votre réponse sur cet engagement de votre part pour nos ainés handicapés.
Nul doute que cela contribuerait à renforcer les valeurs éthiques et la cohésion sociale de notre société.
10 Mars 2017

Un collectif d’associations de familles de personnes âgées dépendantes :
ASFARADE 75 – asso-fam@outlook.fr – VEDIBE IDF – legay.lucien@laposte.net
AFPREE 74 – angelasocha@icloud.fr - ASSOCIATION SERGE ROUELLE – joseline76@aol.com


Voir aussi la pétition adressée à Mme Touraine en septembre 2016 avec la LETTRE OUVERTE AUX PARLEMENTAIRES AVANT VOTE DU PLFSS 2017 et les commentaires des signataires
https://www.change.org/p/marisol-touraine-sante-gouv-fr-pour-les-personnes-agees-dependantes-en-ehpad/

 

EHPAD publics : MOUROIRS DU XXIème siècle ? 

URGENCE ABSOLUE POUR LES PERSONNES AGEES DEPENDANTES EN EHPAD

SIGNEZ la PETITION – ADAPTEZ la LETTRE OUVERTE à la situation de chaque EHPAD – ADRESSEZ-LA à la ministre de la santé, à la secrétaire d’Etat aux personnes âgées et aux parlementaires – INFORMEZ-EN la FNAPAEF pour étendre ce mouvement et défendre les personnes âgées dépendantes.

Nous sommes TOUS concernés (pour eux aujourd’hui et peut-être pour nous demain) par les très mauvaises conditions de vie des PERSONNES AGEES DEPENDANTES (MALADES ET HANDICAPEES) DANS LES EHPAD PUBLICS.

Elles doivent tout attendre des personnels et des équipements de soins et s’ils sont insuffisants leur vie devient indigne.

Dans l’établissement Alquier Debrousse (EHPAD public Ville de Paris représentatif de beaucoup d’autres), ce sont les dénutritions, blessures, hématomes, chutes, fractures, risques médicamenteux, dégradations anticipées, vide existentiel et des familles obligées de subvenir elles-mêmes aux insuffisances et de payer des personnels extérieurs ; ce sont les conséquences des restrictions budgétaires votées chaque année par les élus pour le financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) et appliquées dans les établissements publics par les ARS.

Madame Touraine n’est pas peu fière d’annoncer le 23 septembre que le « trou » de la Sécurité Sociale sera presque résorbé en 2017 … année d’élection présidentielle. Mais que pense-t-elle du prix que paient pour en arriver à ce « succès » les personnes âgées malades et handicapées dans les EHPAD publics alors qu’elles vivent les dernières années de leur parcours ?

Avec l'Association des familles et amis des résidents de l'EHPAD Alquier Debrousse, soutenue par la FNAPAEF, n’acceptons pas que les plus vulnérables de nos aînés continuent d’être exposés à des choix politiques indignes et causes d’aggravations de leurs souffrances.

SIGNONS LA PETITION en soutien à la LETTRE OUVERTE AUX PARLEMENTAIRES (adressée le 14 septembre aux députés, à Mme Pau-Langevin députés du 20e arrondissement de Paris, à Mme Touraine ministre de la santé, et à Mme Rossignol ministre de la famille) avant le prochain vote PLFSS 2017.

Pour en savoir plus, LETTRE OUVERTE AUX PARLEMENTAIRES AVANT VOTE DU PLFSS 2017

ASFARADE: association des familles et amis des résidents de l’EHPAD Alquier Debrousse –

asso-fam@outlook.fr

 



LUCIEN compte sur vous aujourd'hui

LUCIEN LEGAY a besoin de votre aide pour sa pétition “marisol.touraine@sante.gouv.fr: POUR LES PERSONNES AGEES DEPENDANTES EN EHPAD”. Rejoignez LUCIEN et 546 signataires.