Petitioning Ministre des Affaires sociale, de la Santé et des Droits des femmes Marisol Touraine

Paris ne peut pas se passer des Bluets

                    Appel des élu-es communistes-Front de Gauche

 

La Haute Autorité de Santé a rendu une décision de non-certification de la maternité des Bluets. La balle est maintenant dans le camp de l’ARS qui doit prendre sa décision sur l’avenir de l’établissement dans les mois à venir.

La fermeture de cette maternité serait une catastrophe pour les parisiennes et les parisiens. Une telle décision aurait des conséquences graves pour le personnel et les parents-usagers de cette maternité où plus de 3000 enfants naissent chaque année.

Ce qui est en jeu, c’est la présence et la qualité de l’offre de soins dans l’Est parisien. En quelques années, l’Est parisien a connu la fermeture de la maternité de l’hôpital St Antoine et les menaces autour de la maternité des Lilas qui doit son maintien à une large mobilisation.

Dans ce contexte, la fermeture des Bluets est inimaginable. Actuellement, il serait d’ailleurs impossible de reporter l’activité des Bluets vers d’autres établissements comme à Trousseau (12e) ou Tenon (20e). Les usines à bébés ne sont pas l’avenir des maternités.

Au cours de son histoire, la maternité des Bluets, fondée en 1947 par la CGT et où le docteur Lamaze a exercé, a été porteuse d’innovations dans la prise en charge médicale mais aussi sociale des usagers. Berceau de l’accouchement sans douleur, la polyclinique a développé au cours des années une diversité de services : un centre agréé de procréation médicale assistée, un service de gynécologie chirurgicale, un centre d’orthogénie, un centre de planification familiale et de dépistage des maladies sexuellement transmissibles, un centre de santé axé sur la femme et l’enfant, et récemment une maison de naissance expérimentale.

Nous en appelons à la responsabilité de chacun des acteurs dans ce dossier, et à la mobilisation des usagers parents, personnels et élu-e-s parisien-nes pour défendre l’avenir de la Maternité des Bluets.

Nous nous adressons à Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé et à l’Agence Région de Santé d’Île-de-France (ARS) pour que la maternité des Bluets puisse continuer à exercer ses missions dans le respect de son histoire.

 

Les premiers signataires :

Nicolas Bonnet-Oulaldj, Président du groupe communiste-Front de Gauche de Paris, conseiller de Paris du 12e
Pierre Laurent, Sénateur de Paris, secrétaire national du PCF
Céline Malaisé, Présidente du groupe Front de Gauche, PCF, PG, Ensemble et R&S au Conseil Régional d’Île de France,
Jean Noël Aqua, Conseiller de Paris
Jacques Baudrier, Conseiller de Paris
Emmanuelle Becker, Conseillère de Paris
Hervé Bégué, Conseiller de Paris
Hélène Bidard, Adjointe à la Maire de Paris
Ian Brossat, Adjoint à la Maire de Paris
Fanny Gaillanne, Conseillère de Paris
Didier Le Reste, Conseiller de Paris
Danièle Premel, Conseillère de Paris
Raphaelle Primet, Conseillère de Paris
Sergio Tinti, Conseiller de Paris
Catherine Vieu-Charier, Adjointe à la Maire de Paris
Brigitte Velay Bosc, Adjointe à la Maire du 12e

 

This petition will be delivered to:
  • Ministre des Affaires sociale, de la Santé et des Droits des femmes
    Marisol Touraine


    Elu-es communistes-Front de Gauche de Paris started this petition with a single signature, and now has 1,815 supporters. Start a petition today to change something you care about.