NON A LA HAUSSE DU PRIX DU TABAC

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


C'est la deuxième hausse mise en oeuvre depuis l'arrivée du nouveau gouvernement après quatre années de stabilité, et d'autres augmentations sont prévues dans les prochaines années afin de porter à 10 euros le prix d'un paquet de cigarettes d'ici novembre 2020.

Le Premier ministre Edouard Philippe l'a confirmé à l'Assemblée nationale lors de son discours de politique générale. Oui, le prix du paquet de cigarette sera bel et bien porté à 10 euros à terme, comme l'avait déjà évoqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn dans une feuille de route.

Officiellement, comme pratiquement à chaque hausse du prix du tabac, la justification est sanitaire. L'objectif est "que la génération qui naît aujourd'hui soit le première génération sans tabac" assure le gouvernement. Mais la réalité, de manière volontaire ou moins assumée, inclut aussi une dimension fiscale. Pour rappel, environ 80% du chiffre d'affaires de la cigarette en France part en fiscalité. Les 20% restant se divisent entre les cigarettiers (environ 12%) et les détaillants (8%).  

Le tabac rapporte déjà environ 14 milliards d'euros de recettes fiscales à l'Etat. Une hausse de plus de 40% du prix majoritairement constituée de taxes pourrait donc rapporter 5 milliards d'euros de plus par an dans les caisses publiques. Si du moins la consommation reste intacte ce qui est loin d'être garanti.



antoine compte sur vous aujourd'hui

antoine CHIZALLET a besoin de votre aide pour sa pétition “Marisol Touraine: NON A LA HAUSSE DU PRIX DU TABAC”. Rejoignez antoine et 4 signataires.