Adressée à marie et 1 autre

Abrogation du projet de loi favorable à la pénalisation des psychiatres et psychologues

0

0 signature. Allez jusqu'à 2 500.

Le projet de résolution présenté au gouvernement le 8 décembre 2016 intitulé « Promouvoir une prise en charge de l’autisme basée sur les recommandations de la Haute Autorité de Santé » porté par 93 parlementaires sous la conduite de Daniel Fasquelle, Bernard Debré, Bernard Accoyer, Laurent Wauquiez et Nathalie Kosciusko-Morizetse propose, je cite "d'instaurer une science officielle sous contrôle étatique dans le champ de la psychiatrie, d'éradiquer la psychanalyse du champ du soin psychiatrique et de punir pénalement les récalcitrants". Ce projet va être discuté au Parlement dans les prochains jours. Il a été enregistré le 13 octobre 2016 sera mis aux voix le 8/12/2016.

Publié le 27/11/2016 sur Mediapart par Pascal Boissel extraits ici :

https://blogs.mediapart.fr/edition/contes-de-la-folie-ordinaire/article/271116/vers-des-interdictions-professionnelles-dans-le-champ-de-la-psychiatrie

Ces députés demandent que :

-  les « recommandations de la Haute Autorité de Santé deviennent "juridiquement contraignantes" dans le domaine du soin en psychiatrie ;

- l'interdiction du packing (thérapie d'enveloppement serviettes mouillées froides puis chaudes pour l'autisme auto-mutilant uniquement et en présence des parents), soit effective et à poursuivre « pénalement » ceux qui ne suivront pas ces prescriptions devenues étatiques ;

Il s'agit ici d'édifier une vérité scientifique sous contrôle étatique et ils semblent ignorer qu'une recommandation n'a pas vocation à devenir impérative, que les discussions scientifiques ne sont pas du même ordre que les discours de néoconservateurs et c'est TRES INQUIETANT.

QUI EST VISE ?

Les patients avec autisme qui ne pourront plus bénéficer de thérapies par la parole et de thérapie de Groupe (Psychodramme, Equithérapie, Art-thérapie) car ces thérapies ont un cadre psychanalytique.

Les parents de patients qui ne pourront plus venir parler de leurs angoisses, de leurs difficultés psychiques et de la transmission transgénérationnelle ou de leur couple car ces thérapies ont un cadre psychanalytique.

Les pédopsychiatres et les psychiatres qui sont visés dans leur liberté de prescription. Ces députés adeptes de la liberté d'installation sans entrave des médecins et surtout des cliniques privées, veulent contrôler au plus près les prescriptions médicales.

Les psychanalystes travaillant en institution publique ou non (cabinet privé) sont visés aussi. L'attaque provient d'associations de parents d'enfants avec autisme qui se décrètent représentantes de tous les parents, de la fondation FondaMental et des laboratoires pharmaceutiques au lobbying puissant. Cette offensive a commencé au début des années 2000.

QUELS DANGERS ?

- La Science concernant les enfants avec autisme va être décidée par l'administration de l'Etat : la Haute Autorité de Santé - HAS (et donc aussi les ARS).

RISQUE : ce n'est plus de la Science mais de la Loi - Il y a 70 ans un homme a décidé ce que devait être la Science, un génocide a suivi (pour la psychiatrie cela se passera sur du long terme).

- L'application d'une vision dogmatique (c'est-à-dire une vision unique) : les prises en charge thérapeutiques ne doivent être que rééducatives avec une seule méthode recommandée par l'HAS : Méthode ABA, controversée, lire le cognitiviste canadien Laurent Mottron "une autre intelligence").

RISQUE : robotisation de l'enfant et méthode non applicable à tout le spectre autistique. Elle ne fonctionne que sur l'autisme asperger et les autismes légers. La personne autiste est un être humain comme tout le monde, ses parents et lui-même doivent avoir le choix de parler de leurs angoisses à un psychanalyste. Lire les sites des associations de parents pour conserver les approches différentes :

1. www.lamainaloreille.wordpress.com

2. http://www.collectif-autisme.org/PDF/DP-Droits%20collectif%20Autisme-.pdf

3. https://blogs.mediapart.fr/patrick-sadoun/blog/251014/le-raahp-rassemblement-pour-une-approche-des-autismes-humaniste-et-plurielle

4.http://www.preaut.fr/autismes-les-debats/lettre-de-francoise-rollux-membre-fondatrice-dautisme-liberte-et-du-raahp/

Plans HAS :

http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-03/argumentaire_autisme_ted_enfant_adolescent_interventions.pdf

http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan-autisme2013-2.pdf

DANGER

LA MAIN MISE DE L'ETAT SUR LA SCIENCE EST DEJA EN COURS. 1ER DECEMBRE UN SITE VIENT D ETRE OUVERT SUR LA PLATEFORME GOUVERNEMENTALE .GOUV POUR ENCADRER CE QUE NOUS DEVONS PENSER DE L'AUTISME

www.autisme.gouv.fr

MERCI DE SIGNER CETTE PETITION POUR DEMANDER AU GOUVERNEMENT DE CONSERVER NOS LIBERTES INDIVIDUELLES.

Cette pétition sera remise à:
  • marie
  • Ministre des Affaires sociale, de la Santé et des Droits des femmes
    Marisol Touraine


    Barrer LAURENCE a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 1 703 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Barrer compte sur vous aujourd'hui

    Barrer LAURENCE a besoin de votre aide pour sa pétition “Marisol Touraine : Abrogation du projet de loi favorable à la pénalisation des psychiatres et psychologues”. Rejoignez Barrer et 1 702 signataires.