Petition Closed
Petitioning Ministre des affaires sociales et de la santé Marisol TOURAINE (Ministre des affaires sociales et de la santé) and 4 others

Halte au harcèlement des femmes avant l’IVG

Madame Touraine,

Je m’appelle Laura, j’ai 24 ans. Il y a 15 mois, je suis tombée enceinte. Tous mes proches m’ont poussé à l'IVG. Mon copain m’a dit de choisir entre lui et le bébé. J’étais totalement seule, et carrément harcelée.

Je m'en suis pris plein la figure. Au bout de plusieurs jours, j’ai cédé et le rendez vous a été pris. Alors que je voulais faire marche arrière, mon copain m’a injuriée et menacée. Le médecin se taisait.

Finalement, n’en pouvant plus, et perdue, je me laissais faire... C’était le 21 janvier 2015. Toute ma famille disait que j'avais fait le « bon choix », sauf que malheureusement ce n'était pas le mien ! J'ai pensé à leur « confort » plutôt qu'à moi ! Plus d’un an après,  je regrette encore, alors que plus personne ne me soutient et ne pense à ma douleur présente. Ma vie a basculé. Je ne m'en remets toujours pas.

Cette situation est scandaleuse : comme moi, de nombreuses femmes sont harcelées dans ces situations d’avortement. J’en veux pour preuve tous ces témoignages postés sur la page « IVG : vous hésitez ? ». Les cas sont nombreux et différents, tous plus choquants les uns que les autres !

Pourtant, à l’occasion de la Journée des Femmes du 8 mars, François Hollande a déclaré qu"aucune femme ne doit rester seule face au harcèlement". C’est exactement ce que nous avons besoin d’entendre !

Mais il faut désormais passer à l’acte. Car c’est un fait, Madame la Ministre : aucune loi ne nous protège contre cette pression psychologique insupportable au motif que « cela n’était pas prévu ». Nous ne voulons plus subir ces harcèlements : nous voulons décider librement !

Madame Touraine, faites enfin voter par le Parlement une loi qui nous protège, nous les femmes, contre ces harcèlements dommageables et sournois qui portent atteinte à notre dignité de femme, de future mère, de compagne et d’usagères des services de Santé.

Laura

Voir les nombreux témoignages disponibles sur les sites : www.ivg.net

www.avortement.net 

et sur la page Facebook : "IVG, vous hésitez ? venez en parler"

 ======= mise a jour ! URGENT  ! ======

Merci de votre implication.

Pour que cela change vraiment, je vous invite maintenant à envoyer par email ( avec les liens hypertexte...) cette lettre à votre député et surtout à vos sénateurs

- adresse sur le site de l'Assemblée : http://www.assemblee nationale.fr/qui/# recherchecirco

- du senat : http://www.senat.fr/ senateurs/senatl.html

Note : Le vote discordant du Sénat facilitera un recours au Conseil Constitutionnel

------------------------

Mesdames et Messieurs les parlementaires,

 La proposition de loi socialiste N° 4118 portant sur « l'extension du délit d'entrave à l’IVG » est une atteinte à la liberté et met en danger les sites « non conformes » à la politique du gouvernement. Le site le plus visée est ivg.net toujours N° 1 ou 2 sur Google avec sa page facebook ivgoupas . Ses  informations documentées et ses témoignages en grand nombre peuvent (et font assez souvent …) changer d’avis une femme ambivalente ou hésitante sur son projet d’IVG. Il met en garde les femmes sur l’acte qu’elles envisagent de faire sans pour autant exercer la moindre pression psychologique. 

Pourtant Mme Catherine Coutelle a diffamé explicitement les écoutantes lors de son intervention en commission ce 23 novembre. Elle affirme que ce site ivg.net fait « des menaces sur les femmes »,  les orientent « vers de faux centres d’IVG », et  ferait « des rendez-vous différés ». Elle colporte honteusement des faux témoignages, des enregistrements tronqués et des dénigrements grossiers. Forte de son immunité pénale, elle avalise des enregistrements téléphoniques illégaux faits à l’insu des conseillères pour les ridiculiser… 

A contrario, nous vous invitons à consulter le texte de l’audition à l’Assemblée de la directrice du site Marie Philippe le 24 nov. devant la rapporteure Mme Coutelle. Vous pourrez y voir sa modération et son humanité.

Deux aspects au moins du projet sont particulièrement graves :

1- ll y a manifestement un caractère anticonstitutionnel dans la pénalisation d’une expression verbale d’avis ou de conseils dès lors qu’ils sont donnés sur un site internet « non conforme »  au motif qu’il  serait « trompeur »  ou « menaçant » (sic !).

 2- Cette loi en voulant condamner (à 2 ans de prison !) celles qui tous les jours mettent en garde les femmes sur les risques de l’IVG, va même à l’encontre de la loi Veil qui veut avoir un caractère préventif. Il convient de rappeler que Mme Simone Veil, a affirmé à de nombreuse reprises dans son célèbre discours historique fait à l’Assemblée Nationale le  26 novembre 1974 qu’il fallait prévenir les femmes des risques de l’avortement (elle parle même de dissuasion…)

Cette loi serait préjudiciable pour les femmes en souffrance car elle entraînerait une régression de la liberté des femmes à s’enquérir d’informations diversifiées et non gouvernementales sur la question de l’IVG.

 Je vous prie de croire, Mesdames et messieurs les Parlementaires, en l’expression de toute ma considération.

Signature 

This petition was delivered to:
  • Ministre des affaires sociales et de la santé
    Marisol TOURAINE (Ministre des affaires sociales et de la santé)
  • Président du groupe LR a l'Assemblée Nationnale
    Christian Jacob, president du LR a l'Assemblée Nationnale
  • President du groupe UDI a l'Assemblée
    Philippe Vigier
  • Président du Senat
    Mr Lacher
  • Président du Groupe LR au Senat
    Mr Retailleau


Laura DUCHENE started this petition with a single signature, and now has 3,260 supporters. Start a petition today to change something you care about.




Can you help this campaign win?