Petition Closed
292
Supporters

28 juin 2013
Décès prochain de Marie Neige Sardin, la dernière libraire du Bourget, d'une grève de la faim, dans l'indifférence générale..
Aujourd'hui, vendredi 28 juin 2013, *douzième* jour de grève de la faim de Marie Neige, la dernière libraire du Bourget, qui se meurt lentement, dans l'indifférence générale... J'anticipe peut-être, mais si tout continue comme aujourd'hui, il faut s'attendre au décès prochain de Marie Neige Sardin, la dernière libraire du Bourget (dans le 9-3).

Marie Neige Sardin est une Française qui vit au quotidien, depuis une bonne dizaine d'années, tout ce que peut représenter l'enfer du 9-3: outre plusieurs cambriolages et tentatives de cambriolages, le bris de vitrine (qui fait toute la longueur du magasin), Marie Neige Sardin a été violée en réunion, victime de diverses tentatives d'étranglement et d'étouffement, voire d'égorgement... sans compter les innombrables «incivilités» (euphémisme dans la novlangue, pour désigner pudiquement les nombreuses injures, insultes racistes, et autres agressions verbales dont sont victimes les Français qui osent encore s'afficher comme tels) ...
Mais Marie Neige Sardin, comme dans Astérix le Gaulois, résiste, encore et toujours à ses agresseurs, en prétendant continuer à exercer son métier, qui est d'informer et de dispenser la culture, dans cet endroit acculturé ou déculturé qu'est devenu Le Bourget! Ce qui est considéré, bien entendu, comme un affront par ses agresseurs, qui n'admettent pas qu'une femme, une non-musulmane, blanche de surcroît, ne leur résiste!!! Et qui, en conséquence, s'acharnent sur elle de plus belle!!! Résultat, la vie de Marie Neige Sardin n'est plus, depuis une bonne dizaine d'années, qu'une crainte incessante de que lui réserve chaque journée passée à [sur]vivre...

Aussi, après la 34-ième agression, malgré ses appels incessants auprès des autorités sourdes, pour assurer sa protection, Marie Neige a décidé de dire STOP!!! Le 17 juin 2013, jour de l'ouverture du cinquantième salon de l'aéronautique et de l'espace du Bourget, Marie-Neige a entamé une grève de la faim!! Depuis, jour après jour, Marie Neige se meurt lentement, dans l'indifférence générale...

Marie Neige Sardin se meurt, pour commencer, à cause de l'indifférence de Vincent CAPO-CANELLAS, le maire de la ville, qui n'a jamais rien fait de concret pour lui permettre d'exercer son métier (continuer à promouvoir la culture dans un environnement de plus en plus acculturé) sans être en permanence victime d'agressions de toutes sortes! Ainsi que de toutes les [non-]autorités et leurs soi-disant «élites», qui ont depuis longtemps, démissionné en France de toutes leurs responsabilités (mais pas de leur fonctions, ni de leur(s) salaire(s) exorbitant(s)!).

Plus concrètement, Marie Neige Sardin se meurt aussi à cause de l'indifférence du commissaire et de ses flics peureux (quand ils ne sont pas complices), qui se gardent bien de faire ce qui devrait être leur boulot: assurer la sécurité et de la tranquillité dans la commune, de sorte que les habitants normaux, les bons citoyens qui travaillent, qui paient leurs impôts, puissent vivre paisiblement et jouir tranquillement du produit de leur labeur, et élever leurs enfants dans ce qui faisait, autrefois, le charme et l'attrait de la France d'hier: sa culture et son art de vivre.

Et pas pour que ces honnêtes citoyens, ces habitants normaux, comme Marie-Neige, aient à faire face, seuls et démunis, aux agressions multiples et incessantes des habitants «anormaux», venus envahir leurs quartiers dans le seul but de se faire entretenir par leurs impôts, tout en leur empoisonnant la vie, par leurs agressions multiples et incessantes. Pas pour que les honnêtes citoyens comme Marie-Neige aient à faire face, seuls et démunis, à des individus animés par une haine épouvantable de la France et un non-moinsépouvantable racisme anti-blanc, anti-français et anti non-musulmans! Des individus qui n'auront de cesse de menacer, de voler, de violer, de détruire, de brûler, de caillasser.... jusqu'à ce que les citoyens normaux, du moins ceux qui le peuvent, se résignent à être chassés de leur cadre de vie! De celui qui, bien souvent, les a vu naître, celui de leurs parents, celui de leurs ancêtres! Celui de toutes ces villes et villages charmants qui avaient fait la fierté du peuple de France, et qui sont devenues des zones de non-droit où règne la loi des gangs et la barbarie.

Mais Marie Neige, la dernière libraire du Bourget, fort affaiblie, résiste et reste obstinée et résolue à faire valoir ses droits élémentaires, coûte que coûte, et en appelle au respect de ceux-ci, dans ce pays qui se prétend la «Patrie des droits de l'homme». Mais son incessant combat, qui devrait être relayé par une presse indignée unanime, n'intéresse nullement les médias honteux!!! Pour nombre des grattes-papier de ces journaux de gauche subventionnés, il y a longtemps que cette France là, cette France des valeurs, cette France nationale, cette France chrétienne, ils la détestent - car, comme Taubira et Valls, ils n'aiment que la France qui s'exprime au travers de la racaille et de la barbarie, au nom des soi-disant peuples «z'opprimés» autoproclamés! Et il y a longtemps que cette France des droits de l'Homme et du Citoyen a disparu de leur horizon mental de journaleux borgnes et idéologisés.

En tant que Belge, je suis littéralement atterrée (pour ne pas dire révulsée), chers amis Français, par le triste spectacle de cette «France» là!!!

Letter to
Marie Neige Sardin
Qu'on la sauve