Je soussigné.e… autorise mon enfant à agir pour la planète!

Je soussigné.e… autorise mon enfant à agir pour la planète!

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Sabine HELSEVIERS a lancé cette pétition adressée à Marie-Martine Schyns

Madame la ministre de l'Education, cette pétition a pour objectif de vous informer que nous, parents des étudiants qui manifestent pour le climat les jeudis, vous faisons savoir que nous autorisons nos enfants à s'absenter de l’école pour les motifs suivants:

-      Lancer un signal d’alarme clair et urgent aux 4 ministres           (in)compétents du secteur Energétique en Belgique.

-      Partager leurs craintes quant à leur avenir.

-      Exiger des mesures significatives via des actions concrètes pour le climat.

Le choix du jour de grève hebdomadaire n’est pas anodin. Effectivement, nombre de parents, enseignants, directeurs préféreraient qu’ils sortent un mercredi après-midi ou un samedi, pendant leurs heures de loisirs plutôt que manquer l’école. Ces adultes voudraient qu’ils agissent comme des enfants sages qu’il faudrait qu’ils soient. Et ils le sont… Nos enfants ont choisi le jeudi dans le but de susciter des réactions qui sont à la mesure de ce qu’ils pensent de leur avenir. Partant de ce postulat, nous ne pensons pas que nos enfants sèchent/brossent les cours, mais qu’ils usent bien de leur droit de grève ! Quel droit avons-nous, adultes, d’interdire une démarche réfléchie et une initiative sérieuse des étudiants, alors que nous échouons à contribuer à une diminution significative des effets néfastes de la pollution dans notre pays ? Quel droit avons-nous de leur dire qu’ils doivent se conscientiser au sein même de l’école sur des mesures individuelles, alors qu’ils en savent bien plus que nous, étant nés à une époque où les enjeux climatiques étaient déjà présents, et alors que rien ne se passe au niveau des multinationales les plus polluantes ? De quel droit leur interdisons-nous de s’émanciper ? De quel droit leur interdisons-nous de mettre en application ce qu’ils apprennent au cours de citoyenneté ? Nous comprenons que vous trouviez dérangeant que les étudiants s’absentent de l’école un jour par semaine. Nous (eux les premiers) sommes dérangés par le taux d’absentéisme des enseignants, obligeant nos enfants à prester un nombre considérable d’heures d’étude (ne pouvant pas être mises à profit pour les matières non enseignées) et à accumuler des carences de connaissances dans certaines matières. Dès lors, nous pouvons vous suggérer une solution : compenser les heures d’absence des étudiants par les heures d’absence des enseignants. Si une moyenne était calculée sur le nombre d’heures d’absence des enseignants, sur la totalité de la scolarité d’un enfant, nous sommes certains que ces heures seraient largement compensées.  

A ce jour, nous n’avons encore rien trouvé de mieux que d’être en nombre dans la rue pour nous faire entendre de nos élus. Autorisons nos enfants à utiliser ce droit de grève ! Réjouissons-nous, ils sortent enfin la tête de leurs écrans, ils communiquent autrement que de manière virtuelle. Nous ne pouvons que les soutenir et les encourager à grandir de la meilleure des façons, en se responsabilisant !

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !