Victoire

Pour la sauvegarde de L'Amphore

Cette pétition a abouti avec 279 signatures !


A M. Antoine Audi, maire de Périgueux

A Mme Marie Loubiat, responsable du service urbanisme et politique de la ville.



Corinne se bat pour sauver son café, situé 12 Avenue Cavaignac, juste en face du Lycée Jay de Beaufort.
Chaque semaine, c'est un minimum de 70 heures de travail qu'elle enchaîne,tout en s'occupant de son jeune fils.

Motivée et dynamique, ce sont ces qualités qui lui permettent d'essayer d’insuffler une nouvelle vie dans ce quartier excentré et « oublié » de Périgueux, qui n'est animé qu'une fois l'an par la journée médiévale du Château Barrière.

C'est ainsi qu'elle met régulièrement son établissement à disposition des associations et artistes pour l'organisation de concerts, expositions et autres événements à valeur culturelle, en plus de sa charge de travail hebdomadaire habituelle, afin d'attirer une nouvelle clientèle qui a plaisir à revenir ensuite dans ce quartier, dans lequel il y a pourtant très peu de vie, qui, pourtant, se meurt.

Malgré tous ces efforts, il reste difficile, en dehors de ces animations, d'attirer le chaland, en raison de la difficulté pour celui-ci à se garer.
En effet, le commerce (qui tient également lieu de tabac, presse, relais-colis et offre une restauration) s'ouvre sur une route fréquentée, la rue Chanzy, lieu de passage de beaucoup d'automobilistes non-riverains, mais ceux-ci n'ont aucun endroit où se garer la journée, ils ne peuvent donc s'y arrêter pour faire vivre le lieu.
Pourtant, nombre de places de parking gratuites se situent devant l'Amphore (notamment le parking du lycée), seulement elles sont utilisées en priorité pour se garer sur une longue période (généralement pour le travail) sur les horaires d'ouverture des commerces adjacents, empêchant ainsi l'accès de ces places aux clients de passage qui n'ont plus nulle part où se garer facilement le temps d'un café, sandwich, ou d'acheter leurs revues ou tabac.

Nous demandons donc la mise en place d'emplacements de stationnement temporaires, également appelées « Zones bleues » à proximité immédiate de ce commerce, qui permettraient de désencombrer le secteur de ses véhicules, en remplaçant par celles-ci quelques places déjà existantes (par exemple dans la rue Chanzy et à la place de l'arrêt manutention rue Cavaignac).
Cette mesure autoriserait le chaland à s'arrêter dans ce quartier et profiterait grandement aux commerces à proximité.



Corinne compte sur vous aujourd'hui

Corinne LESCLOUPÉ a besoin de votre aide pour sa pétition “Marie Loubiat: Pour la sauvegarde de L'Amphore”. Rejoignez Corinne et 278 signataires.