Retirons la frise qui défigure l'Opéra De Rouen!

Retirons la frise qui défigure l'Opéra De Rouen!

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Gekko HOPMAN a lancé cette pétition adressée à Au Conseil Municipal de Rouen, à Monsieur Nicolas Meyer Rossignol et à

Rouennais, Rouennaises, amoureux de l'Architecture de leur ville, Mesdames et Messieurs de l'Équipe Municipale, et plus particulièrement Monsieur Nicolas Meyer Rossignol, Mesdames Marie-Andrée MALLEVILLE, Fatima EL KHILI, Élizabeth LABAYE ainsi que Monsieur Christophe DUBOC.

L'Opéra De Normandie-Rouen, anciennement nommé le Théâtre Des Arts, illumine les soirées Rouennaises depuis près de 60 ans. C'est un édifice singulièrement sobre et imposant, qui élève ses lignes droites et pures, ses formes minimalistes, au-dessus du fleuve et plonge ses lueurs géométriques dans ses flots infinis.

Les architectes Jean Maillard et Robert Levasseur (en collaboration avec le scénographe Pierre Sonrel et l'entreprise Lanfry) l'ont créé de toutes pièces après les bombardements terribles de la seconde guerre mondiale qui avaient détruit son prédécesseur. Sa structure simple mais élégante, sorte de brutalisme aéré, en contraste total du gothique flamboyant de la Cathédrale, symbole de va-et-vient entre le passé prestigieux et le futur à portée. Il semble ainsi envoyer à l'avenir le message de la résilience de l'Art après les terreurs de la guerre. Ses angles et ses parois massives défient l'adversité de l'Histoire. Depuis son parvis, chacun peut percevoir le hall et la grande salle ornés de lustres et d'appliques dus à la créativité contemporaine de Gilbert Poillerat. Inauguré en 1962, en présence du maire Bernard Tissot et de son adjoint aux Beaux-Arts le docteur Rambert, la pureté de son ensemble ne saurait être défigurée plus longtemps par cette frise du nom de l'Arlésienne qui défigure le sommet de son immense baie vitrée depuis 2016.

En effet, comme un rajout grotesque, un sculpture naïve de l'artiste Jean-Marc De PAS, dont l'art de vendre ses oeuvres aux entreprises et à certains élus est indubitable, vient gâcher le rythme structuré de la facade de l'Opéra. La frise est d'ailleurs récompensée par des chefs d'entreprises, certainement amateurs d'art et respectueux d'architecture.  Le mécène de cette Arlésienne est au demeurant le groupe CANDOR (ex Ernettt) "spécialiste de la propreté et des services associés". Qu'auraient pensé les architectes et leurs collaborateurs? Auraient-ils estimé comme de nombreux Rouennais que le goût de ce rajout est assez douteux? Auraient-ils été agacés par cette vision empesée au lyrisme plomb-plomb? Auraient-ils tout simplement accepté qu'on leur colle en pleine face cette assemblage de poésie mirlitonesque? Nous n'irons pas jusqu'à dire que l'Arlésienne est ici la manifestation de bon goût qui ne vient jamais. Son auteur/entrepreneur a d'ailleurs saupoudré la ville avec son commerce lucratif. Tout le long du pont Boieldieu, ça et là dans le centre historique, son style realistico-abstrait en  montagnes de purée est omniprésent. Cette frise est probablement l’oeuvre de trop. Nous ne souhaitons pas invectiver un artiste.

Toujours est-il que nous, Rouennais, amoureux de la Culture de la ville et de ses édifices chargés d'Histoire, en avons assez de cette suspension infatuée, assez subi cette farce en aluminium imposée, malgré nous, au front de l'ouvrage lyrique. « Un peu de douceur sur ce bloc brut et minéral »? L’Opéra de Rouen ne saurait être plus longtemps une page de scrap book: le mieux est bien l’ennemi du bien.

Rouennais, Rouennais, nous interpellons donc respectueusement notre Équipe Municipale, et plus particulièrement Monsieur Nicolas Meyer Rossignol, Mesdames Marie-Andrée MALLEVILLE, Fatima EL KHILI, Élizabeth LABAYE ainsi que Monsieur Christophe DUBOC afin que soit démonté ce parasite si peu décoratif dans les plus brefs délais et que notre superbe Opéra retrouve une splendeur dont nul n'aurait jamais dû l'en déposséder.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !