Pétition fermée
Adressée à Marianne Lili

Contre la menace globale

Le risque actuel qui pèse sur l'humanité mené sur falsification des comptes, vente des systèmes de téléguidage, de comptes, corruption de justice, ce risque, nous le dénonçons, et nous exigeons que les gouvernants qui le font peser par leurs programmes présidentiels soient cessés d'agir ainsi sur les peuples qui doivent être protégés par l'exécution d'une justice stricte, et on en appelle même à la sévérité et aux sanctions, au vu de la gravité du risque global auquel nous sommes, nous, tous les peuples, exposés. Nos droits, nos vies, tous en danger, nos esprits, nos corps, violés, soudoyés, leurs sécurités défaites, livrées. Vendre, et ce en parcelles, les systèmes, cela fait vendre nos droits, nos vies, de façon contraire aux droits de l'homme, aux souverainetés. Ceci, en dévaluation du prix de la vie humaine, puisque cette vie semble avoir le prix, et d'une bactérie, approximée au prix du traitement antibiotique, et d'un veau qu'on fait dépecer, qu'on mènerait en boucherie, d'une outre à vider, on ne sait quel âge on a, traité à vieille dame impotente ou bébé à naître ou mort déjà. Les effets sur nos vies de ces manipulations illégales, que l'on ressent sur la menace en accident, cancer, autre maladie qui nous achève, en risque de massacre, épidémie, en attentat, la torture, les maltraitances, les viols, en ce que d'exiger davantage d'esclavage en ce risque de voir réouvrir des camps de concentration, ce, même en Europe, les anciennes tyrannies qui sont annoncées comme en risque d'être appliquées de nouveau, dont même en France. Une forme d'esclavage global qui contraint et force nos mouvements, nos paroles, nos pensées. Nos consciences en danger. La désinformation, la désignation de faux coupables qu'on fait exécuter à peuple entier. Signifier combien la misère du monde est grande, combien il est inquiétant le devenir de ces millions de personnes qui sont à migrer, dont on se demande si on pourra les prendre en charge décemment, ceci en désolidarisation de peuples, donc risque de massacre encore, parmi les pays pauvres. Refuser les néo-colonialismes. Signifier que même en 'guerre', ou 'après', on doit juger ce qui est volé, exigé de sa vie au peuple qu'on soumet, et que l'occident est tyrannique en ce qu'elle truque les procès et vole ainsi, et se fait déposséder même, en ce nos vies sont toutes liées sur cette Terre qu'il nous faut pacifier pour y vivre décemment, tous heureux et libres des tyrans dont on exige qu'ils soient jugés et si peine de prison il doit y avoir, alors qu'ils y soient conduits. Dénoncer les commandes de vies de condamnés à mort que font les gouvernants d'occident et les autres afin de les faire payer des décisions qu'ils prennent des massacres des peuples. Signifier que les peuples doivent faire face aux exigences de massacre qu'ils ont des peuples. La dette doit être circonscrite de façon digne, il n'est pas nécessaire d'exiger le massacre, la mort précoce pour cela. 

Rappeler l'inégalité de distribution des richesses, en 'traités de guerre' falsifiés même et irréguliers par essence, ceci le fruit du vol en massacre des vies des peuples, acheminées de manière irrégulière vers l'occident qui lisse ses vies ainsi, l'indignité d'une école, d'une éducation, d'une médecine qui fonctionne à l'utilisation de vies volées, abattues en morts précoces à travers le monde, dont en massacre de peuples pauvres, en épidémies en Afrique. Signifier que la main-mise sur les peuples pauvres par les nations riches doit être punie par la loi, et ces peuples doivent être libérés de ce joug terrible, ces peuples à qui l'on doit le respect vrai et juste de leur souveraineté, de leur dignité. Les ressources, les terres des nations pauvres n'ont pas à être comme annexées aux pays riches qui mentent en disant qu'il serait de nécessité à ce qu'ils soumettent ainsi les peuples pauvres. L'esclavage doit prendre fin. Les esclaves doivent être considérés dans leurs droits, dont à lutter leur condition. La torture doit être abolie. Les torturés doivent être considérés dans leurs droits, dont de lutter ce à quoi ils sont exposés. La peine de mort doit aussi être abolie. 

L'ensemble des peuples doit être protégé, vivant, heureux et libre. La souveraineté des peuples, leur droit à exploiter leurs terres, leurs ressources, ce, sur application d'une justice stricte et vraie, doit prévaloir.

Cette pétition a été remise à:
  • Marianne Lili

    Marianne LILI a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 2 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Marianne compte sur vous aujourd'hui

    Marianne LILI a besoin de votre aide pour sa pétition “Marianne Lili: Contre la menace globale”. Rejoignez Marianne et 1 signataire.