Pour une égalité des chances et d'action des Policiers Municipaux de L'Union

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur le Maire,

Les évènements terribles de Carcassonne et de Trèbes des derniers jours ont rappelé, dans le sang, que la guerre contre le fanatisme, la barbarie et l'obscurantisme n'était pas terminée dans notre pays.

Grandes villes, villes moyennes ou communes rurales, aucunes ne sont à l'abri et toutes sont concernées afin de combattre le terrorisme, afin de protéger la population.

Depuis le début des attentats sur notre territoire, notre mode de vie, nos valeurs et notre République sont des cibles. 

Nos forces de l'ordre, garants de l'autorité et des lois de la République, sont des cibles privilégiées. Militaires, Gendarmes, Policiers Nationaux, Policiers Municipaux, tous ont payé un lourd tribu dans le combat contre l'islamisme et pour la protection des populations face à cette menace.

Déjà près de 44% des communes, possédant une Police Municipale ont choisi, de munir leurs policiers d’une arme de catégorie B. Nous souhaiterions que vous donniez les moyens, nécessaires et efficaces, aux Policiers Municipaux de L’Union, afin de pouvoir intervenir pour défendre la population ou se défendre d'une attaque.

Ces policiers de proximité, s'il en est, sont amenés à être les premiers à intervenir en cas d'évènements graves sur leurs communes.

Ne pas leur permettre cette action résume leur rôle à celui d'observateur et non d'acteur de la sécurité de la population.

Garants de l'application des lois et des valeurs de la République, et donc de notre mode de vie, ils sont emmenés à être des cibles choisies en cas d'attaques terroristes sur leurs communes.

Ne pas leur permettre de se défendre efficacement résume leur rôle à n'être qu'une cible passive au lieu d'être un acteur de défense et de sécurité pour ses collègues et pour sa personne.

Ces hommes et ces femmes dévoués à leur commune, et dont le voeu principal est de protéger efficacement la population ainsi que leurs collègues, ne doivent pas être considérées comme des forces de l'ordre de seconde zone.

C'est pourquoi, Monsieur le Maire, malgré vos refus passés, afin qu'il y ait une égalité des chances, des moyens et des actions, nous vous demandons de bien vouloir autoriser le port d'arme de catégorie B pour tous les Policiers Municipaux de la commune.

 



L'Avenir Ensemble(s) compte sur vous aujourd'hui

L'Avenir Ensemble(s) a besoin de votre aide pour sa pétition “Marc Péré: Pour une égalité des chances et d'action des Policiers Municipaux de L'Union”. Rejoignez L'Avenir Ensemble(s) et 67 signataires.