Pétition fermée
Adressée à Manuel Valls et 5 autres

Infâme fresque CHU Gabriel Montpied/Clermont-Ferrand : exigeons la démission du doyen Chazal !

Infâme fresque CHU Gabriel Montpied/Clermont-Ferrand : exigeons la démission du doyen Chazal lors du conseil de gestion prévu en catimini le 26/01 !

PETITION POUR LA DEMISSION DU DOYEN CHAZAL

En parlant de "Tempête politico-médiatique" le doyen de la fac de médecine du CHU "Gabriel Montpied" de Clermont-Ferrand convoquera le 26 janvier ses administrateurs !

Va-t-il démissionner de lui-même ?

L'ambiance n'est plus à la rigolade à Clermont-Ferrand où la tempête médiatique s'est déclenchée dernièrement après les révélations (presse, réseaux sociaux...), sur cette fresque pornographique immonde et indigne située dans la salle de garde à l'internat du CHU "Gabriel Montpied avec des propos extrêmement dégueulasses ciblant de façon inadmissible la ministre de la Santé, Marisol Touraine qui, en tant que femme a des droits que la chienlit libérale - que l'on retrouve de temps à autre sur quelques bancs polis des tribunaux pour des arnaques à la Sécu' - semble dénier !
Ces infâmes cloportes voudraient nous faire croire qu'ils s'expriment au nom de la "liberté d'expression" qui n'a que très "bon dos" pour exprimer ses "doléances" de bas étage d'une partie d'éléments de notre société, qui, n'ont seulement contents d'exercer au sein d'une structure publique, passe leur libre temps de travail ou de repos, à piétiner notre Nation et ses dignes représentants, en l'espèce, une femme qui plus est n'est qu'une femme-ministre de la Santé de cette "France aux français" que voudrait voir renaître les éléments anti-sociaux et fascisants de notre pays qui osent se plaindre le ventre plein alors que les tricarts du peuple de base gémissent, eux, en silence !
Après les scandaleux évènements qui ont frappé nos confrères de "Charlie" (que peu de monde ne pouvait souffrir) à Paris, après l'hypocrisie - en partie - collective qui s'est accaparée de cette affaire pour mieux protéger ses petits bouts de "pré carré" de corruption ambiante ou de ses "marquisats locaux" aux comportements d'aigrefins BCBG, après l'hystérie - en partie - collective qui commence à laisser des stigmates chez, notamment, les jeunes enfants, après ce subit "sursaut" en faveur de la Nation où nous avons vu défiler dans les rues de notre pays les profiteurs de notre démocratie...de gauche qui sont - en partie - les VRP du "prêt-à-penser" de nos libertés collectives, allons-nous, nous, Peuple de France, fidèle serviteurs d'Héliogabale, l'anarchiste couronné, laisser, une fois de plus, les promesses des bonnes résolutions rangées dans le bon vieux placard des libertés publiques, la République se dissoudre dans l'acide des Ultras et des Libéraux qui "flinguent" notre pays à petit feu ?
Allons-nous rester les bras croisés face aux provocations des libéraux qui leur permettraient de sauter la barre du potentiel "consensus", alors qu'elle deviendrait la forme de l'antonymie du pacifisme pour mieux monter au pinacle une violence caractérisée que nous ne saurions supporter plus longtemps : le terrorisme, fusse-t-il "pseudo-intellectuel" de toute cette racaille libérale qui transforme l'ivresse de la Nation en mélancolie, l'espérance du peuple de base en dégoût des hommes et à plus forte raison des femmes... d'une femme ?
Moi, Marc-Claude de PORTEBANE, depuis plus de 30 ans, je suis comme Montherlant, je revendique le plaisir aristocratique de déplaire car il faut user de la "violence" des mots pour désarmer la "violence" muette de ce bas monde peuplé de la grande armée des hypocrites de l'univers petit-bourgeois en tentant - modestement - de le remettre à l'endroit, en allant chercher la vérité tombée au fond du puits des mensonges modernes et même post-modernes. Je suis peut-être un provocateur, certes. Mais il faut l'être opportunément. Le style et les idées ne sont rien s'ils ne sont pas mis au service d'un objectif, car tout est affaire de stratégie !
Dans mes dossiers, je possède quelques "bombinettes" sur quelques libéraux qui ne sont que des "voleurs potentiels" de l'Etat et du Peuple de base ! Si je prends la responsabilité de publier la Vérité, la déflagration sera terrible pour les ennemis de l'Etat et moi, avec mes écrits, sans beaucoup de concurrence, je n'ai jamais eu peur des "menaces" ou des "intimidations" car je suis un des esprits incarnés de la "Résistance" à la médiocratie et aux fourberies de notre époque.
Pendant que l'on ne cesse de me salir à longueur de journée dans mon dos, on me lit en catimini car toutes mes positions sont identiques et seulement opposées aux préjugés petit-bourgeois. Je suis inclassable, hors norme. On me l'a suffisamment reproché. J'en ai souffert. Je l'ai payé. Toujours comptant !
Par contre, je conserverais toujours le sens du "refus" sans limite, du "savoir dire non" afin de ne jamais avaler la soupe idéologique car comme le chantait si bien Brassens, je traîne une bien mauvaise "réputation" d'orateur cultivé et iconoclaste de "Chateau-brillant" de nos provinces essoufflées, de "Robin des Bois" de nos préfectures provinciales, de Victor Hugo de nos misérables, de chevalier Bayard de nos insomnies à répétitions ou de grand Héliogabale de nos espérances déçues !
Je manie le Verbe comme d'autres maltraitent le bistouri, car je suis un rebelle de la pensée qui préfère rester in fine solitaire, comme Chateaubriant sur son rocher de Saint-Malo ou l'illustre Bonaparte à Longwood sur son île, bien en face des bien-pensants de l'esthétique - qu'ils pensent - enfin normalisée !
Peut-être que lundi 26 janvier 2015, - à partir de 8 heures -, le doyen - le Pr Jean Chazal - de la Fac de médecine de Clermont-Ferrand nous en dira un peu plus sur cette fameuse "discussion" (pour employer ses termes) au sein du conseil de gestion qui devrait "adopter une ligne politique adaptée à la gestion de la situation - le sketch de la fresque pornographique intolérable, NDLR - au nom de la faculté"... de médecine.
Cette fresque pornographique est une verrue intolérable car elle déshonore l'ensemble des fonctionnaires médicaux de Clermont-Ferrand, de l'ARS Auvergne et de l'ensemble du corps administratif auvergnat auxquels nous sommes, ici, particulièrement attaché !
Le Pr Chazal qui parle de "période politico-médiatique" devra peut-être faire face, dans les prochains jours, au "ventre fécond" de la révolte venue de la rue s'il ne dissout pas l'ensemble de son conseil d'administration et s'il n'est pas "démissionné" lui-même par les services de l'Etat !
Les responsables administratifs de la faculté de médecine de Clermont-Ferrand, les dirigeants du CHU "Gabriel Montpied" et la caste de certains libéraux qui s'en sont donné à coeur joie - sur notamment les réseaux sociaux - contre Marisol Touraine, la ministre de la Santé de toutes les françaises et de tous les français sans dictinction de race ou de religion, doivent subir le glaive de la République qui remplit deux fonctions essentielles de la Justice (Source : Me Jean-Louis Kipffer, avocat à la cour de Nancy) : "trancher et exécuter" !
La "conservation" de cette fresque pornographique était déjà une honte dans un établissement public de réputation internationale où tant de gens souffrent dans la dignité en étant soigné par un personnel dévoué et attentif.
Les "pseudo dialogues" infâmes qui l'ont accompagné pour "critiquer" le projet de loi santé de Marisol Touraine en évoquant une "apologie de viol" sont la goutte de trop dans le réservoir de la future explosion populaire qui est légitimement à prévoir !
Exigeons la démission du doyen Chazal qui est pleinement co-responsable de cette soit-disante "tempête politico-médiatique" !
Plus un pied dans l'administration ! Dehors ! Place au Peuple !

Marc-Claude de PORTEBANE
Ancien candidat à la députation de l'Auvergne

http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/la-semaine-de-l-idiot-provincial/excusif-infame-fresque-chu-gabriel-montpied-a-clermont-ferrand-le-doyen-chazal-va-t-il-purger-la-fac-de-medecine-le-26-janvier.html

Cette pétition a été remise à:
  • Manuel Valls
  • marisol touraine
  • Mr le Président de la République, François Hollande
  • Anne Cécile Mailfert
  • Mr le préfet de l'Auvergne
  • Ministre des Affaires sociale, de la Santé et des Droits des femmes
    Marisol Touraine

Marc-Claude de Portebane a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 15 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




Marc-Claude compte sur vous aujourd'hui

Marc-Claude de Portebane a besoin de votre aide pour sa pétition “Manuel Valls: Infâme fresque CHU Gabriel Montpied/Clermont-Ferrand : exigeons la démission du doyen Chazal !”. Rejoignez Marc-Claude et 14 signataires.