Autorisez l'utilisation du duvet recyclé au Québec

Autorisez l'utilisation du duvet recyclé au Québec

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Dolce BIANCA a lancé cette pétition adressée à rembourrage@economie.gouv.qc.ca

Notre compagnie, Dolce Bianca, a vu le jour en 2003 par passion pour le rembourrage et les matériaux de qualité. Mon souhait a été/est/sera d’offrir un savoir-faire, des produits portant le fruit de nos hauts standards de production, d’ouvrir les esprits quant à une bonne consommation. 

Avec mon équipe comptabilisant plus de 20 personnes, nous travaillons fort à maintenir notre niveau d'exigence, la qualité et la minutie de nos produits mais surtout, à perpétrer cet art de créer et cet artisanat. 

Notre compagnie a pour souhait de développer une nouvelle gamme de couettes et d’oreillers à partir de bourre de duvet européen 100% recyclé. Le processus vise à récupérer du duvet provenant d’anciennes literies, de passer le matériau dans divers procédés industriels de nettoyage et stérilisation afin de lui donner une seconde vie et d’offrir de nouveaux produits sans avoir à user de matières neuves. En effet, le duvet ne perd jamais de ses propriétés thermiques et respirantes. À son contraire, une matière synthétique tel que le plastique n’aura jamais des propriétés aussi fortes et durables que son inverse naturel. 

Malheureusement, le ministère de l’économie et de l’innovation du Québec ne semble pas être de cet avis et interdit l’usage de cette composante recyclée malgré la somptuosité de cette matière. En cas d’utilisation quelconque, ils obligent à utiliser la nomination d"Article d'occasion" sur les étiquettes de conformité apposées sur chacun des produits, comme si le duvet recyclé était synonyme de seconde main, une matière salie ayant perdue de sa qualité.

Dans l’union européen, le marché du duvet recyclé connait un franc succès en usant de ce concept de récupération du duvet, de son nettoyage et de sa revente. Soulevons aussi que les analyses et les tests réalisés sur des matériaux recyclés sont soumis aux mêmes normes et standards de qualité qu’un duvet neuf. Cela signifie donc qu’une matière recyclée ne se voit pas être « moins bonne » ou « plus sale » qu’une matière neuve preuve à l’appui.

La mouvance actuelle pousse la tendance sociale vers une conscience écologique, encourage la population à adopter un mode de vie plus écologique, prône le recyclage pour une consommation plus juste afin réduire l’impact sur notre planète et la préserver. À entendre nos médias ainsi que notre gouvernement, il est temps et urgent d’agir, de réagir. Mais comment faire bouger les choses lorsque ce même gouvernement n’est pas en mesure de nous soutenir dans nos démarches, voir jusqu’à nous interdire d’avancer pour des raisons relativement abstraites et peu concrètes. Un beau paradoxe n’est-ce pas ?

J’espère avoir su vous faire comprendre et entendre ma philosophie et mon ambition car nous, manufacturiers œuvrant dans le domaine de la literie, sommes de plus en plus nombreux à souhaiter bénéficier d’un produit naturel et « éco-friendly ». Finalement, en plus d’une hausse de l’économie et des profits, nous visons un profit social : d’une volonté de prise de conscience, d’un souhait de préservation de notre environnement, d’un rêve de valorisation de l’artisanat et de la qualité des matériaux.

Je m’adresse donc à vous, enfants du Québec, ainsi qu'à votre signature ayant le pouvoir de faire changer les mœurs et les normes. Le sondage sera ensuite envoyé au gouvernement provincial afin d'appuyer la nécessité d'utiliser ce magnifique matériaux. Nous parlons là d’un besoin écologique. Nous parlons là d’avenir. 

Domenico Zappavigna, enfant du Québec et propriétaire de Dolce Bianca Inc.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !