STOP TOUTE MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE EN EHPAD /Stop all elderly abuse in nursing homes

0 a signé. Allez jusqu'à 10 000 !


(English translation is next) 

----------------------------------

Monsieur le Président et madame la Ministre de la santé, et la Court des Droits de l'homme,

Depuis plus de 20 ans je veille sur maman qui a 90 ans et alzheimer et est à l' ehpad Bastide Médicis Labège près de Toulouse. 

Son cas n est malheureusement qu'un parmis trop de nombreux autres. Nous avons vu dans l actualité que même des employés d ehpad sont licenciés pour oser en parler et dénoncer ce qui s y passe et des familles installent des caméras pour surveiller la maltraitance institutionnelle trop présente. Moi je suis poursuivie en diffamation pour oser divulguer cette grave omerta que traverse maman depuis des années. Mais je n'abandonnerai jamais pour avoir vu entendu vécu des  l ayant vécu. 

Ma mère a subi plus de 7 blessures graves en un an dans l'ehpad Edenis Le Pin à Villeneuve Tolosane jusqu'en fevrier 2018 quand elle en fut expulsée .
Elle y a été mise et sous tutelle sans l'accord ni le choix familial. Et 3 fois auparavant a Cahuzac ! ligotée a Labarthe sur Leze. Mon avocat a déposé plainte auprès du procureur de Toulouse il y a plus de 18 mois et aucune nouvelle ou avancée bizarrement depuis.Mais mon nouvel avocat maitre Cathala est connu pour son envergure nationale. 

Je suis accusée de diffamation mais personne ne s intéresse au sérieux et fréquence de ses graves blessures en ehpad et qui l'ont clouée en fauteuil roulant depuis son deuxième traumatisme cranien en 48 heures. J ai les dossiers médicaux que néglige la tutelle.
La juge des tutelles de Toulouse et l Udaf31 m interdisent de veiller sur ma propre mère plus de 2 fois par semaine et l interdise de dormir chez moi et limitent ses sorties a 2 par mois ! Oui vous avez bien lu. Pourquoi? Car j ai osé l amener se soigner et faire des check up lorsque je découvre son corps couvert d oedemes et d' hématomes cachés par Edenis Le Pin.


Je suis accusée de nomadisme médical alors que c est moi qui la soigne et ai remarqué ses blessures et paie des frais medicaux non remboursés par la tutrice. Mais remboursés sur le compte de maman.
L udaf31 et refusent de fournir les comptes de gestion.

Maman change de tutelle sans que j en sois avisée. Bizarrement udaf31 disparaît en cours de route. 

Actuellement la nouvelle tutrice de R-ezo mme Laurianne Pujol refuse de me tenir au courant ou me rembourser et part en vacances en juillet et août . Elle ne réagit pas à la blessure à la tête  de maman dans la nouvelle ehpad Bastide Médicis Labège ni a ses biens disparus, téléphone confisqué un mois dont elle paie abonnement. "votre soeur y va votre mère  n a pas besoin de vous" et la tutrice part en vacances alors que je passe une nuit aux urgences de Purpan avec maman en juin.

La directrice,docteur,infirmueres refusent toutes explications et Mme Guilbault la directrice donne conseil a ses employés de m'ignorer  et les 26 tentatives d'appels et maman se retrouve ainsi indirectement négligée et même oubliée sans contention le 29 juillet au soir, sans eau tv ou téléphone assise à regarder les murs et plafond affalée dans un vieux fauteuil...


Ce destin tragique s'ajoute à maman auparavant ligotée à son lit par une AS de nuit au Val des Cygnes à Labarthe sur Lèze. Tout cela près de Toulouse.
Plainte et article de presse sur Paris Match mais AUCUNE suite donnée.
Trouvez vous tout cela humain? Légal ? Justifié ?

Aidez nous à choisir son lieu de fin de vie mais aussi à me laisser être sa tutrice car je fais et paie ce pour quoi le tuteur est rémunéré mais souvent absent ou oisif. C est moi qui lui procure lunettes vue, vêtements, téléphone, ventilateur,  coiffeur pédicure et répare et la sort.

C est moi qui achète et étiquette ses vêtements. L ehpad Medicis refuse et tutelle R-ezo ne répond pas depuis des mois ou me raccroche au nez en me disant de me debrouiller et changer de * ton". 


Aussi pourriez vous établir des surveillances régulières dans les ehpads. Certaines sont bondées et manquent de personnels. Les victimes sont d abord les résidents âgés vulnérables mais aussi le personnel débordé en burn out et les familles subissant cette cruauté  silencieuse .

Et lorsque je pose une question : je n ai pas le droit de " polémiquer".. mais eux ont droit à tous les abus. Ou sont les bijoux et vêtements de maman? Ou sont les sorties pour personnes en fauteuil roulant? Où  sont les soins de confort de maman du dimanche face à des ongles longs et sales ? Pourquoi trouve ton des cafards dans la chambre et le corps de maman couvert de démangeaisons sanguinolantes ? 

De qui se moque t on?

Presque 3000 euros mensuels pour subir cela et je dois dire " s'il vous plait" lorsque vous oubliez d allumer sa tv? Ou lui donner son téléphone ou sac ou de l eau? 

D abord vous vous moquez de ces personnes âgées vulnérables mais  MMES Pujol et Piot et la directrice Mme Guilbault je ne lacherai rien..

Vous êtes en train d épuiser les économies d une vie de papa et vous osez me raccrocher au nez et refuser de veiller sur ma mère..

Odieux. Où est votre concience humaine et professionnelle?

97 résidents actuellement pour 2 aide soignantes de nuit.0.. et des employés qui manquent de moyen alors que l extérieur  de l ehpad a des bancs et oliviers neufs...

Mais l accueil lui est glacial comme la clim inexistante en chambre en pleine canicule. Il m fallu 1 mois pour connaitre code de sortie du portillon. 

Aucune communication avec les familles. Et des employés jugent mais refusent de se présenter.... 

Bien à vous.
Merci infiniment.

Sa fille.

Malika Tlemsani.

#### ENGLISH ####

My mother is 90 has early alzheimer dementia 

 In 2 years in nursing home she had 3 broken ribs , hip and hand and 3 brain trauma in a nursing home near Toulouse, France Edenis Le Pin in Villeneuve Tolosane..

She and i are treated really in terrible manners from day one. With physically trauma for her and emotional intimidation for me too.

Now they stopped me from seeing or calling her regularly so i dont witness what's going on there. 

Thank you for your support in this ordeal.