Pour le confort des piétons à Paris: limiter les emprises commerciales sur les trottoirs.

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


AMENAGEMENT DE LA RUE DES MARTYRS ET DE SES ABORDS

La rue des Martyrs qui prolonge les rues Montmartre et du faubourg Montmartre relie depuis toujours les quartiers centraux de Paris à la Butte Montmartre au bas de laquelle elle amorce l’ascension vers les sites touristiques du Sacré-Cœur, de la place du Tertre et des vastes panoramas ouverts sur Paris et ses banlieues.

Ainsi, depuis longtemps déjà les commerces en pleine mutation qui la bordent tentent, avec plus ou moins de succès, d’exploiter cette situation au profit de leur développement en identifiant physiquement et métaphoriquement notre rue comme « la rue qui monte », « En marche » aujourd’hui vers des transformations pas toutes heureuses dans lesquelles, comme avant elle, la rue des Francs-Bourgeois par exemple prolongée par la rue Rambuteau et bien d’autres, ont perdu beaucoup de leur âme avec leurs caractères populaires.

Dans la partie basse de la rue des Martyrs, elle même située dans la partie du 9ème arrondissement restée plus  peuplée que l’Ouest de celui-ci, cohabitent encore cependant aujourd’hui logements, commerces et services, quelques uns de proximité, beaucoup (trop ?) à vocation touristique et des circulations de toutes natures, piétonnes et automobiles, de voisinage, de tourisme et de transit.

Pour « pacifier » celles-ci et améliorer globalement le vécu des habitants et de leurs visiteurs, la municipalité vient d’adopter un projet qui prévoit le report de toute circulation automobile de transit sur d’autres axes, une végétalisation partielle, la réservation des places de stationnement à l’arrêt ponctuel des riverains et de dégager le maximum d’espaces pour une circulation piétonne sécurisée.

Tout cela est bel et bon, surtout le dernier point, mais ne peut se faire que si l’automobile en transit ne laisse pas la place à l’extension généralisée des terrasses et étalages des commerces avoisinants et aux troubles sonores qui ne sauraient manquer à terme de moins en moins occasionnellement de les accompagner.

  • Nous demandons donc que les autorités municipales veillent à ne pas laisser s’accroître (que ce soit en les autorisant ou en fermant les yeux sur les infractions commises) plus qu’elles ne le sont déjà (souvent excessivement) les emprises extérieures des commerces sur l’espace public et que soient verbalisés  tous débordements non autorisés y compris sonore, particulièrement le service par les bars d’une clientèle extérieure debout en sureffectif par rapport à la capacité d’accueil des établissements.
  • Egalement, nous réclamons que la circulation et le stationnement des deux roues, qu’ils soient ou non motorisés, soient strictement réglementés, que les espaces réservés à leur stationnement ne soient pas accrus et que leur stationnement en dehors de ceux-ci soit contrôlé et verbalisé, y compris l’encombrement des rares places d’arrêt ou de stationnement pour les voitures.

Tout cela d’ailleurs rue des Martyrs comme plus généralement ailleurs dans l’arrondissement et à Paris.



gérald compte sur vous aujourd'hui

gérald KRAFFT a besoin de votre aide pour sa pétition “Mairies de Paris et du 9ème arrondissement: Pour le confort des piétons à Paris: limiter les emprises commerciales sur les trottoirs.”. Rejoignez gérald et 28 signataires.