NON aux antennes relais sur le Bâtiment JOB et au Parc des Sept Deniers

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Comité de Quartier SEPT DENIERS
Comité de Quartier SEPT DENIERS a signé la pétition

Orange et Free mobile s’apprêtent à implanter des antennes relais 3G et 4G sur le toit du bâtiment Job.

Ces antennes seraient situées :

  • à 90m des écoles maternelle et primaire des Sept Deniers, ainsi que de la crèche « les 7 Nids d’Ange »
  • à 50m de la future crèche et du futur restaurant pour Séniors,
    à proximité immédiate des 600 logements de l’ensemble immobilier Job et pavillons environnant
  • à proximité de la ludothèque Ludogaronne et de la halte-garderie Les Moussaillons situées à un peu plus de 100m
  • à proximité de la résidence autonomie des Sept Deniers accueillant nos Séniors

De plus, Bouygues a pour projet d’installer une antenne relais dans le Parc des Sept Deniers, voisin de très nombreuses habitations.  Dans ce parc se promènent également régulièrement les riverains.  Nos enfants y jouent quotidiennement ! N’oublions pas non plus les spectateurs des matchs du Stade Toulousain, qui y viennent pour faire leurs barbecues avant match.

L’environnement choisi dans ces trois projets ne semble pas répondre à l'évidence du principe de précaution désormais inscrit dans la constitution et reconnu par la jurisprudence.

Les ondes de ces antennes ont pourtant un impact certain sur le vivant. De nombreuses études démontrent en effet leur nocivité sur nos organismes : perturbation du sommeil, altération des capacités cognitives, augmentation de la pression artérielle, perturbation du système immunitaire, rupture des brins d’ADN, augmentation des risques de tumeurs et de cancers.

L’OMS a récemment classé les ondes de téléphonie mobile comme potentiellement cancérigènes, pour plus d’information voir sur les sites Webhttp://www.priartem.fr et http://www.robindestoits.org 

Face à ces risques, où chacun s’accorde à reconnaître la vulnérabilité toute particulière des enfants et des seniors, le principe de précaution doit s’appliquer.

En plus des conséquences sur la santé des habitants, il faut prendre en compte l’aspect esthétique :

  • Le bâtiment Job, appartenant à la mairie, est labellisé patrimoine du XX° siècle. Ces antennes viendront dénaturer à coup sûr une telle architecture.
  • Quant au Parc des Sept Deniers, que penser d’une antenne relais au beau milieu d’un des rares espaces verts ouverts au public de notre quartier ?

 

Sachant que nous sommes déjà exposés aux ondes émises par 10 antennes déjà implantées dans le quartier, nous, Parents d’élèves et membres du Comité de Quartier, ne pouvons accepter ces projets supplémentaires sur le bâtiment JOB et dans le Parc des Sept Deniers. Nous demandons leur arrêt immédiat.

Habitant.es, mobilisons-nous pour notre santé et celle des plus fragiles!

 

L’association des Parents d’élèves de l’école des Sept Deniers

Et le Comité de Quartier des Sept Deniers

 

Pour consulter les dossiers des opérateurs, aller sur le site www.cq7d.fr