SOUTIEN À LA DSXL

SOUTIEN À LA DSXL

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
DSXL a lancé cette pétition adressée à Mairie de Romainville et à

La DSXL, occupant des hangars désaffectés dans le bas Romainville, est désormais expulsable à partir de la fin de l’été 2021. Pourtant, les dates de début des travaux sur les parcelles ne sont pas encore prévues par le propriétaire (Séquano), et il y a de grandes chances que ces immenses bâtiments restent vident encore plusieurs mois, voire plusieurs années. D’autres squats se font expulser dans l’été, notamment l’EIF de Montreuil, le S, la MER de Cachan...

Ces squats sont des Lieux de vie, de création de partage, de culture, de solidarité. Des Lieux qui souvent pallient aux manquements de la société en proposant des accueils de résidence artistiques, de l'hébergement d'urgence, des lieux de diffusion, ... ce sont des Lieux de vie de quartier, accessibles à tous-tes où enfin, les relations humaines priment sur le profit. Une respiration dans la ville, un interstice où tout devient possible. Ce sont des Lieux de réflexion où s'expérimente la société de demain. Des Lieux où vivent des collectifs en lien avec les associations locales, des Lieux ouverts sur la ville, nécessaires pour réapprendre à vivre ensemble, vraiment.

La DSXL accueille gratuitement des collectifs culturels et artistiques qui utilisent les espaces et les outils pour des créations et des représentations. En échange, ces collectifs peuvent proposer des initiations ou des spectacles à l’attention des habitant-es du quartier. Tous les samedis, nous proposons une Ouverture Utile : gratuiterie, atelier d’autoréparation de vélo, initiations diverses et goûter partagé… Nous cuisinons également pour les maraudes de l’association Entraide Citoyenne tous les week-ends à partir de récupération alimentaire.

Au delà de la DSXL et des collectifs en péril dès cet été, ce sont tous les autres squats qui sont aujourd'hui menacés.

Chaque expulsion, c'est une perte de réseau de proximité, de l'énergie considérable à re-déployer, des risques humains et financiers, l'équilibre d'un groupe remis en jeu...

Chaque expulsion c'est aussi une mobilisation coûteuse des forces de l'ordre, suivie de bâtiment laissés vides et gardiennés à grands frais, dans l'unique but d'entretenir la spéculation immobilière et permettre de justifier des loyers exorbitants.

Nous voulons pouvoir poursuivre les activités de la DSXL dans ce Lieu tant que les travaux n'auront pas commencé.

Signer cette pétition, c’est soutenir la DSXL, la gratuité, et la création libre.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !