Sauvez notre quartier avec une révision complète du projet 101 rue de St Brieuc à Rennes

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Notre histoire :

Aujourd’hui l’enchanteur est désenchanté. Notre quartier, un petit ilot pavillonnaire entouré de la rue de saint Brieuc et de la route de Vezin à Rennes, est en danger. Deux géants de la construction, nommés Bâti Armor et SO.RE.IM, se sont unis dans le but d’envahir notre quartier et le faire plonger dans l’ombre.

Le quartier de la croix rouge est un petit lotissement ouvrier pavillonnaire créé dans les années 1950. A ses débuts, c’est en pleine campagne rennaise qu’il avait pris place entouré de nombreux champs. Mais l’appétit de la grande ville, insatiable, a grignoté du terrain au fur et à mesure et transformé ce petit quartier en un ilot pavillonnaire entouré de grands axes circulatoires qui sont la route de Vezin, la rue de Saint Brieuc et la rocade Nord.

Mais depuis plus de 70 ans le quartier continuait, malgré tout, sa vie paisible. Le temps passe et une partie de ses habitants s’est renouvelée, aujourd’hui c’est un quartier multigénérationnel où se mélangent des jeunes, qui ont racheté et rénové ces petites maisons d’ouvriers, et des moins jeunes, qui ont participé à la construction du quartier. Ce quartier reste malgré tout un quartier populaire avec une vraie vie de petit village, où l’entraide, le lien social et la bienveillance règnent. Et dans nos grandes villes où c’est l’anonymat qui règne c’est bien rare d’observer encore cela.

Malheureusement, ce quartier est en danger, et oui après une année 2020 bien particulière, où tout le monde a déjà été bien mis à l’épreuve, les géants de la construction sont rapidement passés nous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année en nous présentant un projet démesuré. Collés à nos petites maisons c’est une tour de 17 étages et un bloc de 7 étages que l’on veut nous imposer, avec plus de 170 logements, des bureaux, un restaurant et un commerce pour à peine 100 place de parkings.

Bati-Armor et SO.RE.IM veulent nous mettre à l’ombre avec leur tour de plus de 50 mètres de haut, ils nous enlèvent la tranquillité dans nos jardins avec cette vue plongeante sur notre quartier, ils viennent nous envahir de voitures à stationner et à circuler en densifiant démesurément notre espace. Et tel des géants ils tentent de passer au-dessus de nous, aucun débat, aucun échange ni même une réelle présentation du projet n’ont été faits.

Nous sommes conscients que nous faisons partie de la ville maintenant, et sommes heureux d’en faire partie, de pouvoir faire des courses à vélo, aller en ville à pied… et nous acceptons déjà d’en subir les désagréments dans notre quotidien, bruits de circulation, difficultés de stationnements la journée, bouchons le soir…Et nous savons que cette zone peut être réaménagée intelligemment avec des collectifs qui s’intègrent harmonieusement à notre zone pavillonnaire.