Non à la fusion des écoles du centre-ville de Quimperlé !

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


            Nous, collectif de parents d’élèves délégués des écoles maternelle Bisson et élémentaire Thiers de Quimperlé, souhaitons vous faire part de notre position concernant la fusion des écoles du centre-ville pour la rentrée 2018. En effet, nous tenons à préciser que nous avons voté contre ce projet lors des conseils d’écoles qui se sont réunis dernièrement.

            Tout d’abord, les raisons de cette fusion nous apparaissent bien floues. La baisse démographique évoquée par la mairie est un fait et fusionner les écoles ne ramènera pas plus d’élèves (au contraire peut-être avec un report des effectifs vers les écoles privées). Trois postes sont menacés dans les écoles du centre-ville pour la rentrée 2018, à Thiers, Bisson et Brizeux. La mairie avance l’argument qu’avec la fusion, une classe (sur les trois menacées) sera sauvée en 2018-2019. Or la fusion des écoles ne saurait garantir la préservation de quelque poste que ce soit à la rentrée 2019. Et au-delà des suppressions de classes (et de postes d’enseignants), qu’en est-il des personnels de mairie ? Y aura-t-il également une logique d’économies d’échelle à ce niveau ?

            Nous regrettons également le manque de concertation et la précipitation du projet. Nous avons consulté les parents d’élèves de l’école maternelle Bisson et la majorité s’est positionnée contre cette fusion. L’urgence du projet ne permettra pas selon nous d’assurer dès la rentrée de septembre 2018 un accueil de nos enfants dans les meilleures conditions.

                        Nous tenons à rappeler que l’accueil dans les écoles maternelles et élémentaires où nos enfants sont actuellement scolarisés nous convient par son caractère familial et rassurant pour les enfants. Nous pensons qu’il est bénéfique pour nos enfants de conserver des structures à taille humaine. Une question d’autant plus cruciale s’agissant des élèves des deux classes ULIS de l’école Thiers, qui ont besoin de stabilité et de sécurité pour apprendre dans les meilleures conditions possibles. Dans une structure de plus de 250 élèves, avec un bouleversement de leurs habitudes et un changement des locaux qu’ils connaissent, l’adaptation risque d’être difficile.

            Par ailleurs nous pensons que la distance entre la maternelle (à Brizeux) et l’élémentaire (à Bisson et Thiers) pose un des plus gros problèmes. Le trajet entre les deux écoles n’est clairement pas sécurisé pour les enfants à pieds. La circulation risque également de devenir très compliquée dans cette partie de la ville aux heures de début et de fin d’école, surtout le vendredi, jour de marché de la place Saint-Michel.

            Pour toutes ces raisons, nous dénonçons ce projet et pensons que la fusion des écoles n’est pas une solution au problème de baisse des effectifs dans les écoles de Quimperlé. Nous sommes ouverts au dialogue et prêts à envisager et proposer des alternatives à cette idée de fusion, afin de conserver des écoles dynamiques et à taille humaine en centre-ville.



Refusons la fusion compte sur vous aujourd'hui

Refusons la fusion a besoin de votre aide pour sa pétition “mairie de Quimperlé: Non à la fusion des écoles du centre-ville de Quimperlé !”. Rejoignez Refusons la fusion et 133 signataires.