#jesoutienspessacbadminton

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
ASCPA BADMINTON a lancé cette pétition adressée à Mairie de Pessac

 PESSAC BADMINTON (ASCPA)  - découvrez le club : ici

La mairie de Pessac nous a fait part il y a quelques jours du fait qu'elle nous retire notre créneau du mardi à la salle de Bellegrave (12 terrains) au profit du Hand et nous donne en échange Roger Vincent 2 (7 terrains). C'est une perte tant en nombre de terrain qu'en qualité de jeu. 

Cette décision est lourde de conséquence pour le club et pour les joueurs :
- moins de terrains = moins de licenciés et donc des joueurs qui ne pourront pas se réinscrire la saison prochaine
- réorganisation des créneaux
- moins d'équipes interclubs
- fort ralentissement du développement sportif du club
- etc...

Nous avons eu une réunion avec l'adjoint aux sports à laquelle nous avons proposé des solutions alternatives pour être le moins perdants possible. Nous devions avoir une réponse avant la fin juin que nous n'avons toujours pas. 

Le but de nos différentes actions est de montrer que nous n'acceptons pas cette décision et que nous sommes nombreux (habitants de Pessac et d'ailleurs) à vouloir maintenir le développement et le bon fonctionnement du club. Cette annonce est un coup dur mais tous ensemble, nous sommes persuadés que nous pourrons nous faire davantage entendre pour défendre nos créneaux.

Nous comptons sur vous pour soutenir notre club, en signant cette pétition et en partageant les publications que nous ferons. Nous avons besoin de vous pour défendre notre club, ses couleurs et ses valeurs !

Merci à tous,
Le comité directeur - ASCPA BADMINTON

TAC TAC 

---------------------------------------------------------------------------------

Voici quelques informations importantes pour mieux comprendre ce qu’il se passe pour notre club :

Suite à la convocation ce 11 juin, Michel ARAMENDY président de l’ASCPA Badminton s’est rendu au Cabinet du Maire sans savoir quel était l’objet du rdv (il ne lui avait pas était communiqué). Nous pensions qu’il serait question de faire le point sur la collaboration du club de badminton et de la municipalité, de la promotion du badminton et des retombées positives sur la municipalité de Pessac. Ce genre de réunion ayant eu lieu fréquemment, Nous avions donc prévu un certain nombre d’actions possibles permettant de faire rayonner le badminton et de mettre en avant la municipalité de Pessac.

Nous sommes donc tomber de très haut quand la municipalité nous a proposé comme principal objet de la réunion un échange de créneau de pratique. À savoir la permutation du créneau du mardi que nous occupons dans le gymnase de Bellegrave (12 terrains) avec un créneau dans le gymnase de Roger Vincent 2 (7 terrains).

En effet, si cette permutation correspond en termes de date et d’horaire, elle est loin d’être identique dans son contenu.

Le complexe sportif de Bellegrave nous permet de regrouper pour un entrainement sur une première tranche horaire nos jeunes compétiteurs de benjamin à junior, sur une deuxième, nos compétiteurs juniors et adultes et de consacrer la troisième tranche à la pratique découlant des entrainements et de réaliser périodiquement les matchs d’interclubs départementaux  selon le calendrier.

Ce sont donc 104 joueurs effectifs jeunes et adultes (avant COVID) et 115 adultes cette saison (uniquement sur la faible période de pratique) qui sont inscrit sur ce. Deux entraineurs et assistants organisent les entrainements sur les 12 terrains, ainsi que sur les surfaces disponibles le long des tribunes et sur la partie centrale avec la mise en place de différents ateliers. La conception de la salle, notamment par sa hauteur permet son classement pour le championnat national. Ce sont donc les conditions de pratique normale pour nos joueurs qui évoluent dans le championnat national et très favorable pour ceux qui évoluent au niveau régional. A Bellegrave c’est 48 joueurs qui peuvent pratiquer ensemble en double. La pratique du simple est possible grâce aux espaces latéraux dédiés aux ateliers qui libèrent donc des terrains.

Le gymnase de RGV2, de part sa conception, est destiné à une pratique de niveau départemental. Les dégagements latéraux et de fonds de cours sont insuffisant pour une pratique de niveau régional et national, la hauteur du gymnase est bien plus basse et le sol en bois n’est plus le standard car peu adapté aux changements d’appuis nécessaire à la discipline. Ce gymnase ne dispose contrairement à Bellegrave que de 7 terrains, et d’aucune autre surface disponible permettant de réaliser des ateliers. C’est donc 28 joueurs qui peuvent pratiquer ensemble, la pratique du simple n’y est possible que pour 14 joueurs uniquement.

Vous comprendrez donc facilement qu’il est impossible de transposer la centaine de joueurs de Bellegrave à RGV2. Que nous ne pourrons disputer les interclubs départementaux sous peines de réduire encore la capacité car il est nécessaire de mettre à disposition 2 terrains. Que la pratique du simple, indispensable, y serait très limitée.

Il serait donc nécessaire d’effectuer une coupe drastique dans les effectifs et de réduire notre niveau de pratique. Le niveau national serait remis en cause et le niveau régional compromis. Il serait nécessaire de revoir complètement notre organisation. La mise en place d’un vrai créneau badminton adapté « sport adapté » grâce à l’obtention de la labellisation tout récemment en 2020 (pendant la Covid), pourrait être compromise. De plus se serait un coup dur pour nos meilleurs joueurs évoluant en national.

Voici l’historique (en therme de salle) pour le badminton à Pessac depuis sa création :

À sa création en 1999-2000, le club n’avait pour seul lieu de pratique et ce pendant plusieurs année le gymnase de l’Alouette qui n’était à cette époque qu’une sorte de préau couvert, ouvert aux intempéries et donc non chauffé et souvent inondé. Malgré les demandes à la municipalité il nous était indiqué que le gymnase n’était pas municipal et donc non géré.

Nous avons ensuite obtenu le créneau du COSEC le samedi matin. Créneau inoccupé, sol en béton peint, sans tracé complet et filet tendu de mur à mur.

On nous a promis ensuite d’intégrer la nouvelle salle RGV2 en partage avec le Roller. La fermeture de Bellegrave nous a exclut du partage. Nous avons bénéficié ensuite d’un créneau à la salle André Nègre que nous avons pu échanger grâce à l’ASCPA avec celui du Kendo à Haut Livrac.

Face à toutes nos demandes tout au long de ces années, il nous était répondu d’être patient que notre tour viendrait. Effectivement grâce à la construction de Bellegrave notre tour est venu enfin en 2018 (au bout de 18 ans) avec le créneau du mardi. Les joueurs de l’équipe 1 se sont alors transcendés pour, malgré toutes les contraintes, réussir à se qualifier pour la N3. Le timing était parfait et le soulagement des bénévoles énorme.

Nous avons réorganisé le club, bâtit un vrai projet, mis en place l’embauche d’un entraineur en CDI 35H. Organisé avec le Comité Départemental et La Ligue des compétitions importantes afin de valoriser cette installation de Bellegrave tant attendu.

Avec la Covid, c’est à ce jour uniquement  une saison et demi sur 22 ou nous avons pu bénéficier de condition de pratique des plus acceptable.

Qu’avons nous fait ou pas fait ? Les joueurs de badminton sont respectueux des installations, des institutions. Pourquoi cette proposition qui ne serait en fait qu’une sanction alors que nous recevons régulièrement des courriers signés de Mr le Maire nous félicitant et nous encourageant ?

Depuis toutes ces années et grâce à l’investissement de nombreux bénévoles, le club de Pessac c’est 320 licenciés (254 cette saison malgré la Covid), 11 équipes Interclubs du district à la N3, Une école de badminton reconnu nationalement avec 4* sur 5. Cela fait de l’ASCPA badminton le 3ème club de Nouvelle Aquitaine en importance et le environ le 5ème sur le plan sportif.

L’équipe 1 du club évolue en N3 (niveau supérieur N2, N1, TOP12) après être passé par le niveau district, les niveaux départementaux D3, D2, D1, les niveaux régionaux R3,R2,R1

Si on se compare aux autres utilisateurs de Bellegrave , sauf erreur : l’équipe 1 du Hand évolue en N1, l’équipe 1 du Basket évolue en R2, notre place ne semble donc pas usurpée.

Nous demandons simplement une solution plus juste et équitable qui nous permettra de maintenir sereinement l’avenir sportif de notre club.

Merci à tous pour votre soutien !
Le comité Directeur – ASCPA BADMINTON

TAC TAC 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !