STOP A L'INSECURITE ET AUX NUISANCES DANS NOTRE QUARTIER ET NOS RESIDENCES !

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


STOP A L'INSECURITE ET AUX NUISANCES DANS NOTRE QUARTIER

ET NOS RESIDENCES !

Cela fait plusieurs mois que nous sommes victimes d'insécurité et de nuisances :
- Occupation quotidienne de l’espace vert situé entre le 120 et le 128 rue des Pyrénées par des groupes d'individus le soir et la nuit = bruit, consommation de stupéfiants et d'alcool, nombreux déchets laissés au sol (rendant par la même occasion le système anti-rat installé récemment inefficace puisque qu’il y a de la nourriture au sol).
Et pendant que le gardien et l’agent d’entretien perdent leur temps à nettoyer ce lieu, ils ne peuvent pas s’occuper des résidences.
- Petite ceinture : tapage nocturne, incendies de poubelles, barbecue sauvages, jets de projectiles (pierres, bouteilles, bois enflammés) vers les cours de nos résidences et les façades = DANGER pour nous et nos enfants.
- Cambriolages.
- Agressions.
- Intrusions dans nos résidences.
- Trafic de stupéfiants.
- Détérioration de biens (exemple : casse du portillon entre l’espace vert et le parking du 128 rue des Pyrénées)

Nos sollicitations individuelles auprès de la mairie et du bailleur ICF la Sablière sont restées sans suite.

Ainsi par cette pétition nous demandons :
- Des contrôles de Police renforcés.
- Des réponses et des actions de la mairie.
- Des réponses et des actions d'ICF La Sablière, notamment la transformation de l’espace vert entre le 120 et le 128 : pose de clôture hautes, transformation du lieu en parking ou espace de jeux pour enfants.
- La mise en place du GPIS (Groupement Parisien Inter-bailleurs de Surveillance) et de la vidéosurveillance par ICF La sablière.
- La fermeture des accès à l'ex voie ferrée petite ceinture (rue Florian et angle rue
Vitruve/rue des Pyrénées).



COLLECTIF DES RESIDENTS compte sur vous aujourd'hui

COLLECTIF DES RESIDENTS a besoin de votre aide pour sa pétition “Mairie de Paris: STOP A L'INSECURITE ET AUX NUISANCES DANS NOTRE QUARTIER ET NOS RESIDENCES !”. Rejoignez COLLECTIF DES RESIDENTS et 124 signataires.