Pas de délation ni de milice à Montrouge !

Pas de délation ni de milice à Montrouge !

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Association Montrouge Ecologique & Solidaire a lancé cette pétition adressée à Mairie de Montrouge

PAS DE DÉLATION NI DE MILICE À MONTROUGE !

Lors de la séance du Conseil municipal du jeudi 3 juin 2021 (vidéo ici), Monsieur le Maire a fait voter un « protocole établissant un dispositif de participation citoyenne » sur la commune de MONTROUGE, c’est-à-dire la création d’un réseau de « citoyens référents » en matière de sécurité. Cette décision est dangereuse et nous n’en voulons pas.

Ces citoyens référents auraient pour mission « d’alerter la police nationale et la police municipale de tout événement suspect ou de tout fait de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient témoins ».

Notre commune n’a pas besoin d’indicateurs. Nous refusons de confondre civisme et délation. Tout citoyen peut contacter la police municipale, la police nationale ou les services de secours. Ces référents seront donc soit inutiles, soit ils auront des prérogatives qui ne devraient appartenir qu’à des fonctionnaires de police. C’est une question de principe : les citoyens sont égaux. C’est aussi une question de droits fondamentaux et de sécurité. Avec de tels référents, la suspicion, la rumeur et les tensions entre les habitants risquent fort de s’accroître et la sécurité dans notre commune se dégradera.

D’ailleurs qui seront ces « informateurs » ?  Ils seront nommés par le Maire. Volontaires, ils seront choisis en fonction de leur disponibilité et de leur honorabilité. Mais qui décide ce qu’est un ou une citoyenne honorable et sur quels critères ? Le maire n’a pas à en décider, ni en droit ni en fait.

Ces référents volontaires ne sont-ils pas voués à faire du zèle ? Ne risquent-ils pas de s’exposer ou d’intervenir indûment dans des situations anodines ou dangereuses ?

Le but annoncé de ce dispositif est de diffuser parmi les habitants une « culture de la sécurité ». Cette expression est floue et elle ouvre la porte à bien des abus. En République, seul compte le respect des lois.

Un but aussi vague ne permet d’ailleurs pas d’évaluer objectivement les effets de cette politique. Aucune évaluation n’a été présentée en conseil municipal des mesures prises ces dernières années en matière de sécurité, comme l’installation de nombreuses et coûteuses caméras de vidéosurveillance.

Pour Montrouge, l’émergence de ces « référents » fait courir des risques réels qui l’emportent largement sur les bénéfices supposés.

Nous vivons dans une commune urbaine dense. Nous voulons continuer de la faire vivre et de la développer, tous et toutes ensemble, sans distinction quelconque entre ses membres, dans la confiance, le respect et la dignité. Ne prenons pas le risque d’en saper les fondements, en droit ou en fait, en distillant le doute, la suspicion et la délation. Nous n’avons rien à y gagner. Et l’histoire nous a montré que les risques de telles mesures étaient réels.

Soyons des acteurs et actrices responsables et disons oui à un environnement municipal serein et apaisé, et non à la crainte et au soupçon.

La mise en place de ce dispositif à la douteuse efficacité, mais aux redoutables conséquences. ne doit pas avoir lieu. Nous demandons à nos élus et à notre Maire, d’y renoncer.

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !