LAISSONS A NOS ENFANTS LA CHANCE D'APPRENDRE A DECOUVRIR LE MONDE QUI LES ENTOURE

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Début 2017, l'inspecteur d'académie de Granville, à l'image d'autres villes françaises, a décidé que les professeurs des écoles devaient décrire l'intégralité de leurs projets et sorties pédagogiques pour l'année scolaire 2017-2018. En fonction de l'intérêt et de la cohérence pédagogique, une commission réunissant des conseillers pédagogiques a autorisé ou refusé certaines actions pédagogiques. D'après le service des affaires scolaires, la ville de Granville a ensuite financé les projets pédagogiques autorisés par l'inspecteur d'académie sauf un projet un peu plus coûteux de théâtre qui est en cours de refonte. D'après l'inspecteur d'académie, les projets n'auraient pas été refusés mais non financés.... Si les projets ont des problèmes de financement, nous souhaiterions en tant que parents en être informés.

En l'occurrence, les sorties pédagogiques refusées sont presque toutes des sorties "gratuites" ou peu coûteuses (sauf le transport) par exemple la découverte du Plat Gousset, visite en forêt, la visite du Marité, du port, de la médiathèque, du musée Anacréon, des chars du carnaval pour les CP, une sortie à la ferme, des échanges inter-âges... Elles entrent toutes dans le projet d'école : autour des différents "milieux" / paysages, faune, flore, espaces culturels (la ville et ses différents quartiers, la campagne, la mer) ou la découverte de la vie d'antan. L'inspecteur d'académie demande aussi de choisir entre la Médiathèque ou le Musée Anacréon, mais pas les deux. On refuse une sortie (gratuite) sur le port ou sur le Marité sans argumentations qui permettraient de corriger « l'incohérence » des visites pédagogiques. On autorise à une classe de cycle 2 ce qu'on refuse à une autre de cycle 2 également, travaillant ensemble autour du même projet (gratuit).

De plus, certains projets qui ressemblent plus à des actions de communication d'une grande enseigne qu'à un véritable projet pédagogique (cf« ramassage de poubelles par les enfants ») ont été autorisés, eux, avec utilisation du car (financé par des fonds publics) de la ville de Granville pour certaines écoles. Nous sommes donc choqués qu'un ramassage de détritus soit plus intéressant qu'une découverte des arbres en forêt et que l'un soit financé par la ville mais pas l'autre...Nous souhaiterions donc que l'inspecteur d'académie et le service des affaires scolaires donnent vraiment leur avis sur les refus, avec des pistes pour améliorer le travail ou la rédaction de la fiche s'ils ne sont pas d'accord avec les projets proposés.

Nous souhaiterions que la mairie revoit les demandes avec le directeur d'académie et fasse en sorte que les activités culturelles, pédagogiques, de découverte de la nature ou du patrimoine (telles que visite du Marité, visite du port, des chars du carnaval, visite du plat gousset, découverte de la médiathèque, du musée Anacréon, visite de ferme, rencontre inter-age avec une plasticienne, découverte du vélo en ville en CM1-CM2, etc.) puissent être réalisées. Nos enfants ne bénéficiant pas de classes découverte, dont les bienfaits sont connus (1), nous trouvons injustes de réduire leurs sorties d'autant qu'il n'y aurait pas eu ce système de fiches à remplir dans les petites communes de la Manche (ex : St pair sur mer).

Nous demandons aussi un assouplissement du procédé (des fiches actions à remplir au printemps de l'année d'avant) pour permettre aux enseignants de pouvoir saisir une opportunité, d'aller plus loin s'ils ont senti un intérêt pédagogique à approfondir dans le courant de l'année scolaire..

Enfin, par l'intermédiaire de cet appel, nous sollicitons l'inspecteur d'académie afin qu'il aide à assouplir le système rigide mis en place, qu'il permette aux enseignants de corriger leur « copie » et qu'il autorise certains projets pédagogiques refusés afin que les enfants puissent découvrir le département et notamment le pays granvillais.

Le collectif de parents interAPE de Granville

Références : (1) http://eduscol.education.fr/cid48570/sorties-scolaires.html



collectif compte sur vous aujourd'hui

collectif APE GRANVILLE a besoin de votre aide pour sa pétition “mairie de granville: LAISSONS A NOS ENFANTS LA CHANCE D'APPRENDRE A DECOUVRIR LE MONDE QUI LES ENTOURE”. Rejoignez collectif et 377 signataires.