Préserver le chemin de l'arsenal

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


Les 6 élus de Gétigné Collectif sont indignés que lors du Conseil Municipal du 25 juin 2020, les élus de la majorité emmenés par François Guillot ont tous voté pour la
suppression du chemin actuel qui remonte du pont de l’Arsenal vers la chapelle Toute joies pour le remplacer par un sentier pour les piétons et les cyclistes qui
traversera le nouveau lotissement. Et temporairement dans l’immédiat par un
passage au sein des Allées Gestina. Oh joie pour vos promenades dominicales et
autres pratiques sportives vous gétignois, clissonnais et visiteurs d’autres communes et contrées bien plus lointaines ! Vous qui venez de Clisson, du parc départemental de la Garenne- Lemot, et rejoignez le pont de l’Arsenal de manière si bucolique, pour continuer vers le pittoresque village de Fouques et sa grotte en bord de Sèvre, le château de Clisson ou encore vers le Moulin Neuf puis Gétigné !

Or, les 6 élus de Gétigné Collectif considèrent que le chemin actuel si largement
emprunté fait partie du petit patrimoine minéral/végétal de Gétigné et ne peut pas
disparaitre d'un trait de plume. Mr Guillot argue que toutes les solutions ont été étudiées lors de la précédente mandature et que la solution présentée est la seule
possible. Ce qui revient à dire qu’en l’absence d’une liste d’opposition, la liste unique a choisi sa solution !

Il se trouve que les travaux ne sont pas commencés : devons-
nous laisser la liste majoritaire brader ce chemin. Mais à la suite de nos questions,
nous apprenons que la partie basse passe sur une parcelle privée et que son
propriétaire veut la récupérer. Ensuite Gilles Chabas s'est avancé à nous dire que la
partie haute du chemin actuel n'était pas praticable pour les poussettes et les
fauteuils de handicapés, alors que le nouveau le serait. Empruntant ce chemin très
régulièrement, nous pensons qu’il peut être amélioré. Si nous suivons sa logique, il
serait donc plus simple, suite à l'incendie d'une église, de la raser, car l'accès à
cause de marches ne serait pas facile pour tout type de population ? Dans le même
ordre d’idée le chemin qui passe devant Moulin Neuf est praticable par tous, mais sa continuation vers Clisson ne l'est plus. Devrait-on le supprimer et renvoyer tous les promeneurs à travers la zone derrière Papcart ?

Il est vrai que la majorité a voté en toute légitimité la disparition de ce chemin ; mais
nous lui rappelons que si ce projet est mené à son terme, la disparition de ce chemin sera donc irréversible ; elle en portera indéfiniment toute la responsabilité. Nous considérions que cette majorité brade trop facilement le patrimoine végétal de notre ville et proposons donc de conserver la partie haute dans l'état et s'il n'y a aucun arrangement possible avec le propriétaire de la partie basse de doubler celui-ci en conservant les arbres qui le bordent. Rien n'empêche ensuite le lotisseur de permettre aux personnes en fauteuil et aux personnes avec des poussettes de
traverser confortablement ce lotissement.