Contre l'ouverture d'une 9ème classe sur l'école Anatole France à Charenton-Le-Pont

Contre l'ouverture d'une 9ème classe sur l'école Anatole France à Charenton-Le-Pont

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Les parents d'Anatole - Charenton Le Pont a lancé cette pétition adressée à Mairie de Charenton-le-Pont et à

Chers Parents,

La veille du dernier conseil d’école au mois de mars, nous avons découvert (en même temps que les enseignants et M. Venant) que la mairie de Charenton annonçait l’ouverture d’une 9ème classe à Anatole France avec une évolution des effectifs de 192 élèves actuellement à 225 à la rentrée de septembre 2021. La situation a été partagée sur le groupe Slack des parents d’élèves début avril avec le compte rendu du conseil.

Généralement, les ouvertures de classe sont une bonne nouvelle pour un établissement avec plus d’enseignants, une décharge supplémentaire pour la direction et potentiellement une réduction des effectifs par classe.

Néanmoins, dans le cas de notre école, cette ouverture a lieu dans un établissement de petite taille et va avoir pour conséquence de transformer la salle de musique en salle de classe.

Lors de ce conseil, en présence de l’inspecteur d’académie et de la mairie, les parents d’élèves comme les enseignants ont immédiatement contesté cette décision. Le débat a duré plusieurs heures et nous avons donné les arguments suivants : 

- Établissement conçu pour 8 classes
- Problématiques de sécurité 
- Difficultés logistiques pour l’organisation de la cantine et des cours de récréation
- Perte des espaces communs déjà de petite taille
- Petitesse de la cour de récréation et des espaces d’accueil
- Possibilité d'accueillir les nouveaux CP dans l’établissement d’Aristide Briand qui dispose de salles de classes vides et d’espaces communs bien plus importants

En conclusion de ce conseil, l’inspecteur d’académie nous a expliqué qu’il allait attendre les effectifs définitifs avant d'entériner la décision d’ouverture de la classe et la mairie allait mener une étude de faisabilité sur l’ouverture de la 9ème classe.

Nous avons donc contacté des syndicats enseignants suite au conseil pour mieux comprendre le processus de décision des ouvertures de classes et connaître notre marge de manœuvre par rapport à cette décision.

Ainsi, nous avons compris que pour annuler cette ouverture de classe, il serait nécessaire de changer la carte scolaire, via une réunion du conseil municipal.

Pour argumenter la problématique d’espace, nous avons pris des mesures exhaustives dans l’école : salles de classe, cour de récréation, espaces communs, sanitaires, cantine, ...

M Venant nous a communiqué des normes sur la conception des établissements scolaires. Nous avons constaté que si les salles de classes étaient dans les fourchettes indiquées, c’était loin d’être le cas pour les espaces communs.

Pour accueillir 9 classes dans les normes décrites :

- La cour de récréation devrait faire 1000m2 là où elle en fait 505m2
- Le préau devrait faire 176m2 là où il fait 103m2
- La cantine devrait faire 180m2 là où elle fait 117m2
- L’accueil devrait faire 229m2 là où il fait 75m2

Parallèlement, M. Venant, a sollicité la directrice d’Aristide Briand pour lui faire part de la situation et lui proposer de déplacer un CP dans son établissement. Le sujet fut abordé en conseil d’école à Aristide Briand, mais il n’y a pas eu de suite.

Quelques semaines plus tard, alors que nous attendions toujours les retours de la mairie, nous avons appris que les enfants de grande section de Conflans avaient reçu leur affectation officielle à Anatole France.

Comme convenu lors du conseil de classe, nous avons été convoqués fin mai par la mairie et l’inspecteur d’académie pour faire le point sur l’étude de faisabilité réalisée. 

Les éléments suivants nous ont été présentés :

Rappel que ce n’est pas une modification de la carte scolaire qui a entraîné l’augmentation des effectifs mais la démographie naturelle de la ville.
Validation de la faisabilité de l’ouverture de la 9ème classe sur le plan de la sécurité : 
- Il semblerait qu’il soit possible, en respectant les normes de sécurité, d’accueillir 300 enfants dans la cour de récréation
- Passage de 2 services de restauration à 3 services de restauration
- Passage de 2 temps de récréation à 3 temps de récréation
- Les élèves en zone tampon n’ont pas été redirigés vers Anatole France pour limiter les effectifs
- Utilisation de la salle de musique pour la 9ème classe
- Effectif prévisionnel de 217 élèves (vs 192 aujourd’hui) avec engagement de ne pas l’augmenter
- Réflexion sur des adaptations de la cour de récréation, jugée trop petite

Par conséquent, on notera : 

192 / 8 = 24 élèves par classe actuellement VS 217 / 9 = 24,11 élèves par classe. Il n’y a donc pas d’amélioration sur le nombre d’élèves par classe.

Lors de la réunion, nous avons apporté les objections suivantes :

- Non respect des normes : sur ce sujet, la mairie nous a informés que ces normes n’étaient pas contraignantes et étaient de simples recommandations
- Nous avons demandé si le fait de transférer une nouvelle classe de 25 élèves à Aristide Briand entraînerait, comme c’est le cas à Anatole France, un 3ème service de cantine et de récréation. La mairie nous a confirmé que ce ne serait pas le cas.
- La mairie nous a confirmé avoir eu connaissance des effectifs prévisionnels de l’établissement au moment où ils ont modifié les zones tampon de la carte scolaire cette année. Pour autant, ils n’en ont pas déduit la création d’une nouvelle classe.

La conclusion de la réunion était une décision définitive sur l’ouverture de la classe et actant la non volonté de modifier la carte scolaire pour déplacer 25 élèves sur Aristide Briand. Cette réunion a eu lieu la semaine dernière.

Même si nous pensons que la mairie a dans ses attributions un grand nombre d’élèves à gérer sur la commune et n’est pas responsable des évolutions démographiques qui sont à l’origine du problème sur Anatole France, nous pensons qu’il ne faut pas accepter la situation et que la carte scolaire peut et doit s’adapter aux évolutions démographiques :

- Quelles sont les conséquences de 3 services de restauration ? A quelle heure les enfants du 3ème service vont-ils déjeuner ? Vont-ils pouvoir rester concentrés jusqu’à cette heure ? Les enfants vont-il devoir déjeuner plus vite qu’aujourd’hui ? 
- Quelles sont les conséquences pédagogiques de 3 créneaux de récréation ? Comment la durée des apprentissage peut-elle être cohérente avec une telle organisation ?
- Comment accepter qu’une école neuve, présentée comme une vitrine de charenton, 3 ans après son ouverture ne respecte pas les recommandations d’espace minimales des établissements scolaires ?
- Comment accepter qu’un autre établissement à quelques dizaines de mètres, présente des salles de classe vides, dispose d’espaces communs confortables et adaptés à l’accueil d’une nouvelle classe et n’aurait pas à adapter sa logistique actuelle ?
- Comment accepter que l’activité musicale soit dégradée en supprimant la salle qui permettait son organisation ?
- Peut-on croire qu’il est possible d’améliorer la cour de récréation lorsque la seule proposition donnée en réunion a été celle de supprimer les pots avec la végétation ? 
- Accepter cette année une ouverture de classe ne va-t-il pas avoir pour conséquence l’obligation d’en ouvrir une 10ème en septembre 2022 avec des fratries qu’il ne sera plus possible de séparer ? (52 CP vont arriver cette année sur l’établissement) 
- Plus globalement, comment accepter cette ouverture de classe contre l’avis unanime des enseignants et des représentants des parents d’élèves ?

Déplacer une classe de CP sur Aristide Briand est une solution pragmatique qui n’aura pas de conséquences sur la logistique des parents. Surtout, cela éviterait la création d’un 3ème service de cantine et de récréation sur Anatole.

Merci pour votre soutien

Les parents d’Anatole

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !