#JO2024 : Sauvons les Jardins des Vertus

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 !


Un spa et un solarium minéral des #JO2024 valent mieux qu'un jardin centenaire ?

Au mois d'avril 2021, les bulldozers de Spie Batignolles vont commencer à détruire un des plus beaux exemples de jardins ouvriers encore existant en Ile de France. Ca se passe à Aubervilliers, à quelques centaines de mètres de Paris. Le projet qui doit terrasser ces espaces verts si précieux est une piscine d'entraînement des Jeux Olympiques "les plus écologiques de tous les temps". Une piscine "de haut niveau environnemental" comme l'explique son architecte, l'agence Chabanne...

Nous, jardinières, jardiniers, citoyennes, citoyens de France et du Monde avons décidé de nous battre pour protéger les 10000 m2 d'arbres, de plantes, d'insectes, d'animaux (dont plusieurs dizaines d'espèces protégées) voués à un saccage inutile. Inutile car, comble du cynisme, ce ne sont pas les bassins qui vont détruire les jardins mais un "Splashpad, un pentagliss, un solarium minéral et un village finlandais" tout ceci dans un des quartiers les plus pauvres de France.

Ce projet est porté par Madame Karine Franclet, Maire d'Aubervilliers, mais aussi par Plaine Commune, le département de Seine Saint Denis, l'Etat et le préfet de Seine Saint Denis, Grand Paris Aménagement, la région Ile de France, la Ville de Paris, le Comité Olympique et la Présidence de la République contactée par notre collectif... La honte a des milliers de visages. Indignez vous, signez et partagez !

 

----------------- TEXTE INITIAL du 16 juin 2020 ----------------

A Aubervilliers : Rangez vos engins, laissez-nous les jardins !
 

Au pied du fort d’Aubervilliers, les jardins des Vertus sont cultivés depuis un siècle par des jardinier·es  et des ouvrier·e·s qui y font pousser des courges, des pommes de terre, des tomates, de la sauge, des cerisiers, des pommiers, des belles de nuit ou encore des amaranthes.

Mais ce trésor de petites parcelles et de cabanes est aujourd’hui menacé : la Société du Grand Paris veut y stocker les déblais du chantier de la station Fort d’Aubervilliers de la nouvelle ligne 15 du métro. Plusieurs milliers de mètres carré de jardin et des dizaines d'arbres sont menacés de finir sous les gravats.

L’aménageur promet de déposer provisoirement les gravats sur les jardins, et de les déplacer quand les travaux seront finis. Mais une fois les déchets de chantier accumulés sur les potagers, les fruits et légumes ne pourront plus y pousser. L’esprit centenaire des lieux aura disparu. Et les arbres coupés ne renaîtront jamais. Une piscine d’entraînement pour les Jeux-Olympiques de 2024 risque aussi à court terme d’amputer les Jardins des Vertus.

Des hectares de friches existent ailleurs dans la zone à proximité. Nous demandons que les déblais du chantier de la station de Fort d’Aubervilliers soient déposés à un autre endroit. Nous demandons que les jardins des vertus soient préservés dans leur intégralité. Nous demandons aux candidat·e·s aux élections municipales et aux maires déjà élus d’Aubervilliers, Pantin, Bobigny et La Courneuve de s’engager à préserver, notamment par un classement adéquat, ces trésors de jardins potagers.

Ensemble agissons contre la réintoxication du monde !

#Agir17juin #StopReintox #mondedapres
Pour plus d’infos : jardinpasdengin@riseup.net/
 



Patrick compte sur vous aujourd'hui

Patrick COTREL a besoin de votre aide pour sa pétition “Mairie d'Aubervilliers: #JO2024 : Sauvons les Jardins des Vertus”. Rejoignez Patrick et 68 391 signataires.