Antony - Quartier Rabats / Pascal - Sauvons notre quartier pavillonnaire des immeubles

Antony - Quartier Rabats / Pascal - Sauvons notre quartier pavillonnaire des immeubles

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Protéger Antony a lancé cette pétition adressée à Monsieur le Maire D'Antony

1 MAISON = 36 LOGEMENTS !

C’est par hasard que les habitants du quartier Pascal / Rabats ont eu la désagréable surprise de découvrir l’existence d’un projet de construction d’un immeuble de 3 étages sur 100 m de long en lieu et place d’un pavillon et de son jardin (parcelle CL526).

Le Maire Jean-Yves Senant ne cesse d’avoir un double langage vis-à-vis de notre collectif de protection de la zone pavillonnaire.

******

Lors d’un premier contact, Jean-Yves Senant fait état d’un projet déposé par les promoteurs sous forme de maisons de ville avec des pointes de toit à 12m de haut…

… en réalité les habitants du quartier découvrent qu’il s’agit d’un projet de construction de 36 appartements (5x2 pièces, 18x3 pièces, 10x4 pièces, 3x 5 pièces)

******

Pour rappel, lors de la campagne des municipales, Jean-Yves Senant écrit que les pavillons ne sont remplacés par des immeubles qu’en centre-ville et le long de la RD920 mais que “la ville tient bon” pour protéger le reste de la zone pavillonnaire...

… aujourd’hui il se retranche derrière le fait qu’il ne peut pas s’opposer au projet de construction d’un immeuble de plusieurs logements en lieu et place d’1 maison et de son jardin à cause des dispositions du Plan Local d’Urbanisme qu’il a lui-même définies et votées en tant que 1er Vice-Président du bureau du conseil territorial de Vallée Sud Grand Paris !

*******

Jean-Yves Senant dit qu’il ne peut s’opposer à des projets de construction d’immeubles au cœur de la zone pavillonnaire…

… il est le seul, par la fonction de Maire que les Antoniens lui ont confiée, et du pouvoir que cela lui confère, à pouvoir refuser de signer ou amender / négocier les permis de construire déposés en particulier par les promoteurs

*******

« Les gagnants cherchent des moyens, les perdants des excuses » disait Roosevelt.

Jean-Yves Senant a surtout trouvé des excuses pour ne pas s’opposer à la construction de cet immeuble.

Voici le temps de dire « NON » à ces appartements en zone pavillonnaire, de se mobiliser et de trouver des solutions.

Ce terrain serait idéal pour y construire UNIQUEMENT la crèche remplaçant celle du bois de l’Aurore, autour d'un projet vert permettant d’accueillir dignement et en sécurité nos petits Antoniens.

M. Senant, les Antoniens vous ont fait confiance pour préserver leur cadre de vie et non pour faire le jeu des spéculateurs immobiliers. Soyez ferme, tenez vos engagements !

Si vous souhaitez nous apporter votre soutien, nous vous invitons à signer cette pétition et la partager autour de vous.

Pour plus d’informations, voici le mail du collectif : proteger.antony@gmail.com

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !