Sauvez la Halle PSA du quartier des Bords de Seine

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !

Alice CHU
Alice CHU a signé la pétition

En préambule : L’Association Bon Vivre Quartier Seine se veut pour objet de protéger et améliorer le cadre de vie des habitants et riverains du quartier dit « quartier de seine » et faire respecter la qualité de vie des habitants et riverains ainsi que l’environnement architectural et économique du quartier permettant un aménagement harmonieux et équilibré.

En résumé : Depuis 2 ans l'association se bat pour sauver la halle PSA en suggérant à la Mairie des idées pour la rendre unique et attirante (découvrez notre projet ici : https://bonvivrequartierdeseine.fr/presentation-du-projet-de-developpement-du-quartier/ . Le besoin du quartier est avant tout culturel et évènementiel. Réponse de la mairie : installer un hôtel (qui dénature la halle), un complexe d’Urban Foot et de squash.

En détail : Depuis sa création en 2017, les membres de notre Association ont multiplié des démarches dans le cadre de rendez- vous de travail réguliers, en présence des élus locaux, afin d’assurer un développement maitrisé du quartier des bords de seine, acquis notamment par des filiales du promoteur NEXITY. Après quasiment deux ans d’interaction et de propositions sur l’aménagement de la ZAC des Bords de Seine et en particulier la « Halle PSA » adressée à la Mairie d’Asnières-sur-Seine – nous sommes contraints de constater qu’aucune des propositions de l’Association a été intégrée au projet et ce malgré le recours gracieux initié par l’association. Ce recours a fait l’objet d’un refus par l’Adjoint au maire – délégué à l’urbanisme et aux grands projets - Mme Fischer, le 13/06/2019.

Notre ambition visait à sublimer notre Halle afin que cette dernière redevienne un symbole et une fierté de notre ville, créant un lieu d’échange, de culture et d’événements le tout accompagné par un espace de co-working (projet disponible sur notre site internet : https://bonvivrequartierdeseine.fr/presentation-du-projet-de-developpement-du-quartier/ ). Ce lieu sublimé aurait rassemblé et fédéré l’ensemble des Asniérois en un lieu unique caractérisé par sa modernité et sa convivialité. Cette Halle aurait permis une réelle mixité : mixité sociale mais aussi entre Asniérois des différents quartiers. Cette Halle aurait été l’un des joyaux de notre ville au même titre que notre Château, notre Hôtel de Ville, la maison et ateliers Louis-Vuitton.

Le besoin de notre quartier est avant tout culturel et évènementiel. Notre quartier souffre cruellement d’un manque d’accès à la culture et d’échange entre habitants. Le quartier des Bords de Seine a besoin de symbole et cette Halle était notre symbole. Nos enfants auraient pu venir après l’école dans un lieu d’exception pour toutes sortes d’activités culturelles, éducatives (notamment aide aux devoirs) et artistiques.

Il en a été décidé autrement. En lieu et place, nous avons un lieu quelconque ne présentant aucun intérêt pour les résidents du quartier et plus largement les Asniérois. Ce quartier des Bords de seine se transforme en une cité dortoir avec l’apparition d’une tour abritant un hôtel de 130 chambres et venant de surcroit dénaturer la « Halle PSA ». L’offre hôtelière et de restauration est disproportionnée. Nous disposons à ce jour de deux « Residhome » et d’un hôtel 3* situé à proximité (400m). L’implantation d’un nième établissement hôtelier et de trois nouveaux espaces de restauration ne présentent donc aucun intérêt pour les habitants du quartier. Il en va de même pour le choix de l’implantation d’un complexe d’Urban Foot qui ne répond aucunement aux attentes des résidents.

Notre Halle sera désormais incarcérée par plusieurs tours et ne sera aucunement mise en valeur. La plus belle de ses façades sera laissée pour la 4 voies, coté seine au détriment des résidents. Les allées extérieures seront en béton désactivé et les espaces verts prévus par l’aménageur sont limités à leur strict minimum, ce qui est d’autant plus surprenants pour un « éco-quartier ». De plus cela s’inscrit en totale contradiction avec la tendance actuelle visant à créer des espaces végétalisés permettant aux habitants de respirer et de se revitaliser.

Les propositions faites par l’Association qui étaient inconcevables pour nos interlocuteurs pour des raisons économiques ont pourtant été retenues dans le cadre d’un autre projet mené dans le cadre du Grand Paris - la rénovation de la Gare LISH. Ainsi ce qui est possible pour la Gare LISH ne l’est pas pour la ZAC PSA. Il est ainsi possible de noter les différences d’ambition entre celle du Grand Paris avec la Gare LISH et celle de la ville d’Asnières-sur-Seine avec la Halle PSA. D’un côté nous avons un projet qui valorise le patrimoine d’Asnières en créant un lieu d’échange, de culture axée sur l’événementiel et de l’autre un projet dénigrant l’histoire de notre Halle et la dénaturant.

Si comme nous vous êtes indignez par ce manque d’ambition et de vision pour notre Halle et que vous souhaitez vous opposer à ce projet – vous pouvez nous soutenir en signant cette pétition.

Contact presse - Mail : bonvivrequartierdeseine@gmail.com


Voulez-vous partager la pétition ?