Prendre un arrêté anti-pesticides à St Michel sur Orge

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Après les collectivités territoriales depuis le 1er janvier 2017, l’interdiction de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate a été étendue aux particuliers le 1er janvier 2019. Aujourd’hui en France, seuls les agriculteurs et les organismes privés sont encore autorisés par la loi à utiliser ces pesticides. Si aucune terre agricole n’occupe notre commune, celle-ci compte en revanche des espaces extérieurs de résidences privées et surtout, des infrastructures ferroviaires. La SNCF et la RATP y épandent du glyphosate pour éliminer la végétation, source d’humidité susceptible de déformer les voies de chemin de fer. Le glyphosate est pourtant classé comme "cancérogène probable" par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

La juge des référés du tribunal administratif de Cergy-Pontoise a rejeté, lundi 25 novembre 2019, la demande de suspension d’un arrêté antipesticides pris par le maire d’Antony (Hauts-de-Seine), autorisant ainsi cette ville à interdire les produits phytopharmaceutiques sur son territoire.
La juge a estimé qu’"eu égard à la présomption suffisamment établie de dangerosité et de persistance dans le temps des effets néfastes pour la santé publique et l’environnement des produits que l’arrêté attaqué interdit sur le territoire de la commune d’Antony, et en l’absence de mesures réglementaires suffisantes prises par le ministres titulaires de la police spéciale, le maire de la commune a pu à bon droit considérer que les habitants de celle-ci étaient exposés à un danger grave justifiant qu’il prescrive les mesures contestées". La juge précise même  que "les produits phytopharmaceutiques constituent un danger grave pour les populations exposées" compte-tenu des "spécificités" de la commune d’Antony, "traversée par 8,5 km de voies ferrées, dont l’entretien implique l’utilisation d’herbicides contenant du glyphosate".

Nous vous invitons donc à signer la pétition demandant au Maire de Saint-Michel sur Orge de prendre rapidement un arrêté interdisant l’utilisation de produits phytopharmaceutiques, et notamment du glyphosate sur notre commune.