Lever l'interdiction de stationner sur le parking du chemin de Repentance

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


Le maire de Saint-Marc-Jaumegarde, commune limitrophe d’Aix-en-Provence, a décidé d’interdire le stationnement sur le parking du chemin de Repentance. Ce parking donne accès au massif de la Sainte-Victoire et a une capacité d’accueil d’une dizaine de voitures.

La forêt est un endroit indispensable pour le bien-être de nombreux riverains qui à présent ne peuvent plus y accéder. En effet l’accès à pied, à vélo ou en bus est complexe (route dangereuse, sans piste cyclable ni trottoir, bus uniquement à la demande). De plus, il n’y a pas d’autre accès à ce côté du massif aux alentours disposant d’un parking.

Cet espace est un lieu de ressourcement pour les promeneurs, les joggeurs, les VTT, les familles et leurs enfants, les séniors, les personnes promenants leurs chiens, les groupes de randonnées, de marche nordique...

Après discussion avec le Maire, ce dernier ne comprend en quoi cette interdiction de stationner pose problème. Il me répond alors que je peux toujours aller au parking du barrage de Bimont (plein les week-end de beau temps et très fréquenté) ou à Bibémus (pratiquement toujours plein). 

D’après lui, sa décision est motivée par la plainte de quelques riverains qui ne souhaitent plus être dérangés par le bruit et les déchets des randonneurs. Il n’y a, à ma connaissance, pas eu d’actions d’informations préalables pour arrêter ses désagréments. Il me semble donc plus judicieux de verbaliser les personnes concernées que d’interdire l’accès à tous.

Cela fait presque dix ans que je me rends plusieurs fois par semaine sur ce parking sans remarquer d’incivilités ni le moindre déchet. Cet avis est partagé par les promeneurs et riverains proches du parking à qui j’ai posé la question. Ils sont étonnés et en désaccord avec la décision du Maire.

J’ai aussi rencontré le maire faisant son jogging un dimanche matin à cet endroit. Nous avons eu une discussion animée. Il s’est d’abord dédouané de cette décision en me disant que c’est le Grand site la Sainte-Victoire qui gère l’accès. J’ai réfuté cela car je les avais contacté précédemment. Ils n’étaient pas au courant et étaient embêtés de conseiller cet accès sans savoir que les gens seraient verbalisés. Le Maire a ensuite poursuivi en me disant que je n’avais aucun recours et que sa décision était ferme et définitive.

Le droit d’accéder le plus facilement possible à la nature est une liberté fondamentale qui doit être défendue ! Aller plus loin impose une contrainte écologique et temporelle plus forte, ce qui réduit les possibilités de se promener. De plus c’est un endroit magnifique et très peu fréquenté où il fait bon de se ressourcer auquel je suis très attachée.

Je souhaite agir avec vous afin que nous puissions à nouveau stationner sur ce parking et que nous continuions de profiter de  cette partie du massif.