Une gestion enfin cohérente et optimale de la ville de Nîmes

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Nous, Commerçants de Nîmes portons à votre connaissance cet appel au secours lancé récemment aux élus nîmois...Dont l'un d'entre eux, Franck Proust, 1èr adjoint à la mairie de Nîmes et député européen vient d'être mis en examen pour "trafic d'influence, tentative de trafic d'influence et favoritisme"...(Objectif Gard 27 juillet 2017)

La voici:

 Lettre ouverte des commerçants de Nîmes à leurs élus


Chronique d'une mort annoncée


Nous, commerçants du centre ville de Nîmes, dénonçons une politique incompréhensible et destructrice menée depuis quelques années par nos élus.
Élus sourds à nos doléances et difficultés diverses, aveugles quant aux solutions qui ont pu leur être rapportées.


La problématique:


Un centre ville qui se désertifie un peu plus chaque année, dépôts de bilan et faillites se succèdent.
Des rues entières sont vides, les locaux commerciaux inoccupés sont légion.
La fréquentation touristique est en baisse constante, les nîmois eux mêmes ne viennent plus au centre ville.


POURQUOI?


Pour une ville si belle, possédant de si remarquables monuments et de plus candidate à l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco, nous pensons que cela pose un énorme problème.
Comment imaginer que ce centre ville soit pourtant sacrifié? Surtout au profit de zones commerciales extérieures à la ville qui, elles, ne cessent d'être agrandies et encouragées (zones franches).
Un plan de circulation non optimisé,
Des places de parking réduites, toutes payantes et très chères...Alors que de nombreuses villes touristiques en France baissent les tarifs ou les suppriment en ce qui concerne la période estivale.
Impossibilité pour les cars de tourisme de se garer dans Nîmes, après la visite des Arènes, de la Maison carrée et de la Tour Magne au pas de charge, tous se dirigent vers Uzès...
Un sens de la circulation inadapté dans l’Écusson. Passage de voitures, camions, engins motorisés et camions poubelles qui frôlent la terrasses des cafés et restaurants...Qui a envie de venir dîner ou passer un moment dans de telles conditions??
Des quartiers entiers «oubliés» lors des événements organisés par la ville (Ferias, Jeux Romains, Jeudis de Nîmes etc.)
Ne semblent compter que la Place du Marché et les rue Fresque, de l'Aspic et la rue de la Madeleine!
Place de la Mairie, quasi déserte,
Les rues environnantes, désertes, à l'exception de la rue Régale...et encore...
Avenue Jean Jaurès, belle mais déserte,
Rue Nationale, déserte,
Rue du Chapitre, déserte,
Bd du Général Perrier se vide ainsi que le bd Victor Hugo, le boulevard Courbet est désert...(les 2 derniers aménagés pendant de longs mois et qui ont coûtés une fortune)
(liste non exhaustive)
Un tram-bus dont le coût d' aménagement a été pharamineux qui était censé amener les visiteurs au centre ville mais qui aide plutôt à sa désertification. D'ailleurs force est de constater que de plus, ce tram-bus ne fonctionne pas les dimanches et jours fériés et cesse de fonctionner à partir de 22h...Impossible donc pour les personnes ne résidant pas au centre ville et ne possédant pas de véhicule de venir ne serait ce que dîner...
Comment imaginer qu'un centre ville d'une telle beauté soit sacrifié??
A qui profite le crime?? pas aux commerçants en tout cas!


Alors que le nouveau gouvernement encourage l'entreprise sous toutes ses formes pour dynamiser les villes, créer de l'emploi et ainsi rapporter de l'argent aux collectivités, nos élus appliquent la politique inverse!


Pourquoi, puisque manifestement les activités commerciales en centre ville n’intéressent guère nos élus, laisse t'on les entrepreneurs créer? Pour les voir fermer quelques mois après?
Nous n'oublions pas les propriétaires de locaux commerciaux qui eux aussi perdent de l'argent.
Quel est l'avenir du centre ville? Des rues désertes et poussiéreuses? Serait il judicieux de déplacer les monuments vers les zones commerciales extérieures puisque celles ci semblent incontestablement bénéficier d'un traitement de faveur?
A quoi servent les travaux à la Coupole(qui vont coûter très chers) pour y installer des enseignes de luxe alors qu'à très court terme, il n'y aura plus un seul client? Et que la rue du Chapitre a vu fermer ces mêmes enseignes?
Ne serait il pas judicieux de regarder une ville comme de Salon en Provence par exemple?? De nombreux touristes et artisans, une activité estivale débordante et ce, tous les jours de la semaine!!
Être inscrit au patrimoine de l'Unesco serait une excellente chose, mais pourquoi faire exactement??
A ce propos et au regard des rumeurs persistantes, qu'en sera t'il de l'avenir des concerts aux arènes ??? Des ferias ???
Nombreuses sont les personnes qui regrettent à présent d'avoir voté en faveur de cette inscription !
(cf syndrome de la 3ème étoile Michelin...)
Tous seront impactés peu ou prou :
les commerçants,
les restaurateurs,
les hôtels, chambres d'hôtes, les gîtes,
les propriétaires de locaux commerciaux,
les personnes qui louent des appartements et maisons
et pour finir les habitants de Nîmes eux mêmes !
Cette destruction programmée va supprimer moult emplois, réduire de nombreuses personnes à la précarité, éradiquer tout un système économique !
Mesdames et Messieurs les Élus, nous vous interpellons officiellement afin que les choses changent de façon optimale et surtout de manière rapide car il est presque déjà trop tard...
Venez vous promener dans les rues de centre (autrement qu'en voiture), venez nous rencontrer (autrement que pour mettre des procès verbaux si telle ou telle terrasse dépasse de 1cm ou pendant les périodes électorales...),
Pour la plupart, et bien malheureusement, nous avons du temps à vous consacrer puisque nous n'avons ni passage, ni clients...
Mais VOUS, en aurez vous pour NOUS?


Cette lettre ouverte a été transmise à:
Monsieur le Président de la République,
Mr Fournier, Maire de Nîmes,
Mr Valade, adjoint au Maire, délégué à la Culture,
Mme Roulle, adjointe déléguée à la «redynamisation du centre ville et aux animations commerciales»,


Change.org,

L'office du Tourisme de Nîmes,

La Présidence de la Chambre de Commerce du Gard, 

Les réseaux sociaux,

La Gazette, Midi Libre, France Bleue Gard Lozère et la Marseillaise qui diffuseront selon leur bon vouloir.



Les Commerçants de la ville de Nîmes compte sur vous aujourd'hui

Les Commerçants de la ville de Nîmes a besoin de votre aide pour sa pétition “maire de Nîme: Une gestion cohérente et optimale de la ville de Nîmes”. Rejoignez Les Commerçants de la ville de Nîmes et 1 000 signataires.