Pétition fermée

Pour la réouverture de la rue de la Belgique à Meudon

Cette pétition avait 7 signataires


Chers Meudonnais, chers voisins,

Le quartier de Meudon qui s'étend de la gare Val Fleury jusqu'à St Philippe en montant la rue Banes et jusqu'au musée Rodin en passant par la rue Henri Barbusse et l'avenue Paul Bert, est isolé. Ses habitants n'ont pratiquement aucun commerce, aucun service (mairie, poste, police...) à proximité sauf les écoles Paul Bert et Marbeau. Ils doivent donc rejoindre le quartier de la gare ou traverser la ligne du RER pour rejoindre la poste, les commerces (Monoprix, Franprix, coiffeurs, boulangers, marché Maison rouge....), les médecins, les pharmacies, la mairie, le Centre de Culture, le conservatoire etc.

Or il n'existe que deux points de passage pour traverser la voie de chemin de fer : le passage par la gare Val Fleury ou la descente par la rue de la Belgique et la rue des Vignes et la remontée par la rue Arnaudet et la rue de la Belgique... Et c'est tout.

Nous savons tous que le trafic au niveau de la gare est déjà très saturé et bouché tous les matins et tous les soirs et aucune amélioration ne semble hélas réellement envisageable. 

Le seul moyen pour les habitants de Val Fleury de ne pas augmenter ces embouteillages et de ne pas perdre beaucoup de temps à la gare est naturellement d'emprunter l'autre voie, par la rue de la Belgique et la rue des Vignes, comme ils le font depuis des années dans "leur quartier". Le quartier de la mairie est juste en face, de l'autre côté du val et il est inutile de faire un détour laborieux par la gare alors qu'un accès naturel et plus direct existe...

Le trafic est certes dense le matin et le soir et les riverains de ces deux rues sont certainement impactés par des nuisances variées (sonores, pollution) propres à toute habitation bordant une rue passante. Ils ne sont pas les seuls en ville à subir ces nuisances regrettables deux fois par jour...

L'expérimentation menée par la municipalité et GPSO depuis le jeudi 2 novembre vise à satisfaire ces riverains et à permettre à cette rue de retrouver une certaine tranquillité. Mais à quel prix ?....

Une portion de la rue de la Belgique a été fermée par des blocs de béton dans les deux sens, ce qui empêche toute circulation... Seuls les piétons, les vélos peuvent y circuler...

Exit tous les autres habitants du quartier Val Fleury !

Ainsi tout le quotidien se trouve bouleversé... Tout le monde est obligé de faire un pénible détour par la gare Val Fleury pour retrouver sa route ordinaire. Le carrefour de la gare est encore plus saturé ! Les files de voitures s'étendent sur l'avenue Henri Barbusse de chaque côté de la gare, sur la rue de Louvois et l'avenue Jean Jaures... augmentant les nuisances de ces voies.  La ville a également bloqué les accès par l'avenue du maréchal Joffre et le sentier des Grimettes pour éviter un report de circulation  par ces chemins étroits...

Les impacts et nuisances supplémentaires sont multiples :  temps de trajet très augmentés  pour les automobilistes ( un trajet effectué auparavant en 10 minutes de St Philippe à Monoprix peut prendre jusqu'à 25/30 minutes en heure de pointe comme en ont fait douloureusement l'expérience bon nombre de meudonnais), soucis pour les bus qui sont également pris dans ces embouteillages et ont régulièrement du retard depuis le début de l'expérimentation, pollution augmentée sur ces trajets, obligation de partir plus tôt pour arriver à l'heure et retour plus tardif le soir. Le  quotidien des enfants qui doivent rejoindre le conservatoire, le centre d'art, la médiathèque, une école, une crèche... quelle que soit l'heure du jour est également touché.

Ce sont les meudonnais qui sont gênés en premier lieu (qu'ils habitent d'un côté ou de l'autre de la voie ferrée), ce ne sont pas les conducteurs d'autres agglomérations qui pouvaient être en transit de passage sur la ville et qui passent déjà ailleurs...

Nous, nous n'avons qu'une seule alternative : l'embouteillage et le temps perdu.

Nous pensons donc que cette expérimentation doit s'arrêter au plus vite car ses effets négatifs touchent beaucoup plus de Meudonnais que les effets positifs attendus....

Ne trouvant pas sur le site de la ville de lieu  où exprimer ce point de vue, nous avons ouvert cette pétition qui sera adressée à Monsieur le Maire.

Si vous partagez cette analyse, exprimez votre soutien et signez cette pétition.

Bien cordialement,

Un habitant de la rue des marais à Meudon
 

 



Pierre compte sur vous aujourd'hui

Pierre D a besoin de votre aide pour sa pétition “Maire de Meudon, Vice président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine Monsieur le Maire: Pour la réouverture de la rue de la Belgique à Meudon”. Rejoignez Pierre et 6 signataires.