ECOLE EN DANGER: NON à la fermeture de classe -maternelle Charles FAUVET (Magny le Hongre)

ECOLE EN DANGER: NON à la fermeture de classe -maternelle Charles FAUVET (Magny le Hongre)

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Parents eleves CHARLES FAUVET a lancé cette pétition adressée à Madame Valérie DEBUCHY, inspectrice d’académie, directrice académique des services de l’éducation na et à

Pour la rentrée de septembre 2021, une fermeture de classe a été prononcée pour notre école maternelle Charles Fauvet! Nous interpellons madame Valérie DEBUCHY, inspectrice d’académie, directrice académique des services de l’éducation nationale de Seine-et-Marne pour revenir sur cette décision. Nous nous opposons en effet à la fermeture de cette classe dans notre école pour plusieurs raisons :

·        1°) Après deux années très difficiles pour l'enseignement de nos enfants que nous venons de traverser (Crise COVID), ce n'est pas le moment de fermer une classe. Les classes fermées, les périodes de confinement avec « école à la maison »…. ont rythmé la scolarité de nos enfants avec toutes les conséquences que chacun connaît. Et maintenant, l’année prochaine, nous aurions des classes à 28, 29, 30 élèves avec des doubles niveaux généralisés (nous passerions de 5 classes actuellement à 4 classes surchargées à double niveau). Le temps adapté pour chaque élève, et encore plus à ceux en difficulté, ne serait plus possible.

·        2°) Notre école scolarise de nombreux enfants à besoins particuliers. Certains enfants, qui avaient besoin d'AVS cette année, n'ont même pas obtenu cette aide et ce droit plus que légitime (faute de moyens, faute de candidats...). L’éducation nationale a failli a son obligation de mettre une AVS à disposition des enfants qui avaient une notification de la MDPH (Maison Départementale des Enfants Handicapés). Ces enfants ont donc été lourdement pénalisés dans leur apprentissage, tout comme l'ensemble des enfants de la classe. Les enseignantes se sont également investies bien plus que ce qu'elles auraient dû le faire, pour compenser l'absence d'AVS.  Avec des effectifs surchargés l'année prochaine, ça serait encore un élément pénalisant supplémentaire.

·        3°) Lors de certaines absences d’enseignants cette année, l’éducation nationale a été dans l’incapacité de mettre à disposition des enseignants remplaçants dans les classes. Certaines classes ont été fortement pénalisées par ces non-remplacements, et ont entrainé une perturbation de la scolarité des enfants.

·        4°) L'inspection d'académie a annoncé en février qu'il n'y aurait pas plus de 24 élèves en grande section de maternelle en Seine et Marne, à la rentrée. Comment cela est possible, à moins de surcharger les classes de PS et MS avec plus de 30 enfants par classe? A moins que tout cela ne soit qu’une campagne de la communication sans réalité dans notre école ?

·        5°) Les nouveaux logements, avec son arrivée de familles sur le nord de la commune, sont prévus pour bientôt. Les projections de la commune, sur la base des précédentes opérations immobilières, amènent à envisager l’arrivée de 50 à 70 nouveaux élèves d’âge primaire dans le courant de l’année scolaire 2021-2022. Cela correspondrait à environ 20 à 30 élèves de maternelle et 30 à 50 élèves d’élémentaire. Ces enfants seront scolarisés en maternelle à Charles Fauvet. Comment allons-nous pouvoir accueillir sereinement ces nouveaux enfants ?

·        6°) Une fermeture de classe en maternelle est prononcée à Charles Fauvet (passage donc de 5 à 4 classes) et dans le même temps, dans d’autres groupes scolaires du département, de la circonscription et même de la commune, avec les mêmes effectifs, la même décision n’a pas été prise. Pire, dans une autre école de la commune, avec les mêmes effectifs prévus pour la rentrée de septembre que pour notre école, il y a une ouverture de classe annoncée (passage de 4 à 5 classes). Comment expliquer ce « 2 poids, 2 mesures » au détriment de notre école ?

En conclusion, si cette fermeture est maintenue, en tant que parents, nous sommes très inquiets. Dans quelles conditions nos enfants vont-ils apprendre ?

Cette décision va à l’encontre de l’apprentissage de nos enfants, va à l'encontre de la politique éducative nationale voulue par le gouvernement et réaffirmée par l’inspection académique

DES CLASSES SURCHARGEES, AVEC DES DOUBLES NIVEAUX GENERALISES, AVEC DES ENFANTS A BESOIN PARTICULIER DANS TOUTES LES CLASSES, NOUS N’EN VOULONS PAS POUR NOS ENFANTS

NOUS SOUHAITONS :

-          Le maintien de nos 5 classes en maternelle

-          Le maintien de l'équipe pédagogique actuelle stable et de qualité depuis plusieurs années 

A moyen terme, avec ces décisions d’années en années de fermeture de classe, l'existence même du groupe scolaire est menacée avec des retombées désastreuses,  y compris pour nos commerces de proximité dont les propriétaires s'associent à nos revendications. C'est donc le dynamisme même de notre quartier qui est en cause. Qui peut imaginer notre quartier sans son école ?

MOBILISONS NOUS, N’ACCEPTONS PAS CETTE FERMETURE DE CLASSE & SAUVONS LE GROUPE SCOLAIRE CHARLES FAUVET en signant et partageant cette pétition

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !