Petition Closed
Petitioning Représentante de la France à la Cites. Madame Sylvie Guillaume

Madame Sylvie Guillaume: Assurez une protection maximale aux requins à la Conférence de la Cites.

1,790
Supporters

La surpèche menace les espèces de requins partout dans le monde. Début mars, la France participe à une conférence internationale clé pour leur sauvegarde, la CITES. Demandons à la représentation Française de prendre position pour assurer une protection maximale aux requins de nos mers et océans lors de cette conférence.

70 à 100 Millions de requins sont tués chaque année pour alimenter principalement le commerce international des ailerons de requins. Ceci met en danger cette espèce car les requins se reproduisent lentement. La surpêche, la pêche illégale et le sharkfinning* sont à l'origine d'une diminution drastique des populations de requins et de raies au cours des 60 dernières années : selon l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), 30% de ces espèces sont menacées ou quasi menacées d'extinction.

Pour assurer la conservation des requins, des mesures doivent être appliquées internationalement, car ces animaux sont des migrateurs, et se déplacent dans des juridictions différentes où les lois les protégeant sont soit inexistantes soit insuffisamment harmonisées. La coopération internationale est indispensable pour sauvegarder les requins.

Du 3 au 14 mars prochains va se tenir à Bangkok la 16ème Conférence des 177 pays membres ou parties de la Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction). La France a adhéré à ce traité international en 1978, dont l’objectif est de contrôler le commerce international de plantes, d'animaux et de leurs produits de manière durable et légale .

A l’occasion de cette conférence, nous attendons de la France qu’elle se positionne comme un pays leader, un exemple à suivre internationalement, pour ses décisions et son action efficace et rapide quant à la sauvegarde des requins.

En effet, notre pays occupe actuellement la 12 ème place mondiale en terme de prises de requins avec près de 20.000 tonnes pêchées annuellement.

Les Etats-Unis, la Colombie et le Brésil ont déjà annoncé qu’ils proposeront une protection accrue pour le requin à ailerons blancs et soutiendront des propositions d'autres pays visant à limiter le commerce de quatre autres espèces de requins ainsi que de la raie manta.

Notre association, Sharks Mission France, vouée à informer et sensibiliser le public de la nécessaire et urgente protection des requins de nos mers et océans, appelle Sylvie Guillaume, en qualité de représentante de la France à la Cites à suivre cet exemple et à prendre les mesures suivantes :

1. Appuyer l'inscription de 3 espèces de requins au titre des espèces menacées  : les requins-taupes communs, les requins-marteaux, les requins océaniques ou longimanus et les raies Mantas. Ces espèces subissent une diminution dramatique de leurs populations : les requins océaniques ont vu leur population diminuer de 99% dans le Golfe du Mexique en moins de 4 générations. Des études similaires en Atlantique Nord Ouest et dans le Pacifique aboutissent aux mêmes consternantes conclusions.

2. Mettre en œuvre toutes actions pour que la France devienne un des pays moteurs et force de propositions au sein de la CITES et assure ainsi protection maximale et pérennité aux requins de nos mers et océans, lors de la 16ème Conférence des parties de la Cites et lors des réunions à venir .

3. Faire en sorte que la France assure une protection accrue aux requins, prenne et applique les mesures urgentes pour interdire tout commerce, vente ou export de requins et produits dérivés.

Merci de signer notre pétition et de la diffuser autour de vous.

Sharks Mission France

* Le sharkfinning est une pratique consistant à capturer des requins pour leur couper les ailerons et la nageoire caudale puis à les rejeter mutilés à la mer.

Letter to
Représentante de la France à la Cites. Madame Sylvie Guillaume
Madame,

Du 03 au 14 mars prochains va se tenir à Bangkok la 16ème Conférence des 177 pays membres ou parties de la Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction ) .
La France a adhéré à ce traité international en 1978 . L'objectif de ce traité est de contrôler le commerce international de plantes, d'animaux et de leurs produits de manière durable et légale .

Notre pays occupe actuellement la 12 ème place mondiale en terme de prises de requins avec près de 20.000 tonnes pêchées annuellement .
La pêche a considérablement appauvri les populations de requins et de raies au cours des 60 dernières années. En effet, parmi les espèces évaluées par les scientifiques de l'Union Internationale
pour la Conservation de la Nature (UICN) , 30% sont menacées ou quasi menacées d'extinction .

70 à 100 Millions de requins sont tués chaque année pour alimenter principalement le commerce international des ailerons de requins, base de la soupe d'ailerons, mets ancestral très apprécié par les Chinois .
Les requins atteignent leur maturité sexuelle tardivement et se reproduisent lentement avec peu de petits pour chaque gestation, ce qui les rend extrêmement vulnérables à la surpêche .
Cette surpêche par les flottes modernes à haut rendement, la pêche illégale et les prises accessoires sont à l'origine d'une diminution drastique des populations de requins au niveau mondial, avec des mesures de protection actuellement trop parcellaires et fragmentées .

Le succès de la conservation et de la gestion des requins exige un large éventail de mesures appliquées internationalement, car les requins sont des prédateurs hautement migrateurs, se déplaçant dans des juridictions différentes où les lois les protégeant sont soit inexistantes soit insuffisamment harmonisées .

Sharks Mission France est une association vouée à informer et sensibiliser le public de la nécessaire et urgente protection des requins de nos mers et océans et s'efforce de contribuer à leur assurer pérennité dans leur milieu naturel .

Nous vous demandons, en votre qualité de représentante de la France à la Cites :

1 . Que la France assure une protection accrue aux requins, prenne et applique les mesures urgentes pour interdire tout commerce,vente ou export de requins et produits dérivés.

2. D'appuyer favorablement et énergiquement l'inscription en Appendice II des 3 espèces de requins proposées à l'occasion de la 16 ème Confèrence des parties de la Cites en mars 2013 :
- les requins-taupes communs,
- les requins-marteaux,
-les requins océaniques ou longimanus et les raies Mantas.

En effet ces espèces subissent une diminution dramatique de leurs populations.
A titre d'exemple , les requins océaniques ont vu leur population diminuer de 99% dans le Golfe du Mexique en moins de 4 générations . Des études similaires en Atlantique Nord Ouest et dans le Pacifique aboutissent aux mêmes consternantes conclusions .

3. De mettre en œuvre toutes actions et user de tous moyens pour que notre pays, La France, devienne instamment un des pays moteurs, pro-actif et force de propositions au sein de la Cites et assure ainsi protection maximale et pérennité aux requins de nos mers et océans, lors de la 16ème Conférence des parties de la Cites et lors des réunions à venir .