Pétition fermée

NON au projet de concession minière pour l'exploitation et l'extractions des sédiments marins "granulats et sable" sur le banc des "mateliers" à l'embouchure de la Gironde (entre le département de la Charente Maritime et la Gironde)

Cette pétition avait 3 253 signataires


L’Embouchure de la Gironde est une zone très importante en matière biologique et ressources halieutiques qu’il convient de préserver d’un point de vue environnemental et économique.
L’extraction de granulats risque de mettre en péril le profil de la côte Sauvage et de la baie de Bonne-Anse.
La côte Sauvage est déjà éprouvée naturellement.
Elle se modifie tous les ans, dû aux diverses tempêtes et autres grandes marées, une concession minière à 1 km de la côte sauvage et de la "pointe du Rhin" ferait disparaitre celle ci à court et moyen terme, tout comme la zone de Bonne Anse.
Rappelons que les tonnages initialement prévus par la concession seraient de 430 000 m3 de granulats et de sable par an sur 30 ans soit plus de 12 millions de m3 à seulement 1 kilomètre de la plus grande plage naturelle de Charente Maritime bordée d'une foret domaniale.
L’extraction serait une mise en échec de la zone de protection spéciale «Panache de la Gironde et plateaux rocheux de Cordouan »
Les côtes présentent des enjeux majeurs : touristiques, halieutiques, écologiques, paysagers, économiques. Tout risque d’aggravation est à proscrire. L’extraction de granulats par ses impacts sur la côte et sur la ressource halieutique peut produire des effets négatifs pour l’économie locale tirée du tourisme et de la pêche.
Conséquences irréversibles sur le trait de côte les plages et la qualité de l’eau, entraînant toutes sortes de désordres. Les sédiments brassés peuvent receler des métaux lourds tel que le mercure et autres pollutions.
Le "SAGE" estuaire de la Gironde interdit l’extraction de granulats dans le lit mineur dans l’estuaire.

Demande d'une nouvelle étude d’impact plus sérieuse, plus longue,  prenant en compte les différents protagonistes tel que les professionnels de la mer, l'Ifremer, les professionnels du Tourisme, études d'impacts plus sérieuses,...
Les mairies du Pays Royannais et la communauté d'agglomération Royan Atlantique étant contre ce projet seule la mairie du Verdon sur les 250 personnes (personnes physiques, mairies, associations, ...) a été favorable à un tel projet ! 



Madame la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal avait promis la création d'un "parc naturel marin" protégeant la faune, la flore et l'environnement de l'estuaire de la Gironde avant la fin 2014, qu'en est il en 2015 ?










monique compte sur vous aujourd'hui

monique MURCIA a besoin de votre aide pour sa pétition “madame SEGOLENE ROYAL: NON au projet de concession minière pour l'exploitation et l'extractions des sédiments marins "granulats et sable" sur le banc des "mateliers" à l'embouchure de la Gironde (entre le département de la Charente Maritime et la Gironde)”. Rejoignez monique et 3 252 signataires.