Petition Closed

Pour un seul tunnel au col de Tende et le maintien de l'alternance

Nous demandons que les travaux en cours au tunnel de Tende soient interrompus et qu'une réelle concertation soit mise en place afin que soit adopté un projet respectueux de la vie de nos vallées.

Depuis le début des travaux en 2014 , des forages pour drainage des eaux et la préparation à l'élargissement des lacets a déjà donné lieu à des pollutions des sources de la roya.

A la fin des travaux, prévue pour 2021, si rien ne vient contrarier ce projet , ce sera la fin de l'alternance: circulation sur une voie dans chaque tube. Or, le maintien de l'alternance au tunnel a permis ces dernières années de réduire le trafic en Roya, c'est un dispositif qu'il est important de conserver car il nous protège d'une augmentation du trafic par son caractère contraignant. Il est souvent dit que l'attente au tunnel est insupportable, mais si elle n'existait pas, nous perdrions encore plus de temps à circuler à petite vitesse tout le long de la Roya derrière des camions plus nombreux et impossibles à doubler.
Ce sera également la fin de limitation de gabarit :les camions de 4 m pourront passer. L'augmentation du trafic prévue amènera à 6000 véhicules de moyenne journalière.

Ce sera la voie ouverte aux camions, une pollution de l'air accrue, une atteinte à la biodiversité. Une vallée sacrifiée, qui peut déjà à peine supporter le trafic actuel.

Plus personne dans la vallée ne doute du fait que le projet tel qu'il est conçu va provoquer une augmentation du trafic routier, un appel d'air aux camions.
Associations, maires, élus départementaux, en sont maintenant conscients et mettent en avant les conséquences prévisibles : plus de pollution, une atteinte grave à la santé et à la qualité de vie dans les vallées, des problèmes de sécurité sur l'ensemble de la route, qui n'a pas été conçue pour soutenir un trafic grandissant.

Mais face à ce constat, les solutions divergent, bien souvent basées à notre avis sur deux mythes :

1 le tunnel actuel serait délabré et dangereux ; ce n'est pas l'avis de l'agent de sécurité de la Commission Intergouvernementale des Alpes du Sud (CIG), daté d'août 2011.Celui ci rapporte que le tunnel a fait l'objet d'une mise en sécurité, notamment avec l'installation des panneaux indicatifs lumineux, de la ventilation, des caméras, de la salle opérationnelle de surveillance de l'ANAS à Turin, permettant le contrôle et le commandement à distance du tunnel, et enfin la mise en place de l'alternat total.

2 la régulation du trafic après l'ouverture du nouveau tunnel, nous aimerions y croire.Mais la situation actuelle des traversées alpines, c'est toujours plus de camions, toujours plus de pollution. On a vu se monter une véritable escroquerie politique avec le projet du petit tunnel de sécurité du Fréjus, qui s'est révélé être finalement un doublement du tunnel du Fréjus. Il est question du doublement du Gothard, et on commence à évoquer celui du Mont Blanc. Au Fréjus, comme au Mont Blanc, les habitants payent cash les mensonges d'avant projet par un trafic grandissant, une pollution de l'air "inarrêtable", une vallée condamnée, et un pays du Mont Blanc usine à gaz. Là il n'est pas question de fiction, mais de réalité.

Que les investissement aillent sur le train et non sur la route !

Pour un seul tunnel au col de Tende et le maintien de l'alternance.

This petition was delivered to:
  • madame SEGOLENE ROYAL


    Association Roya Expansion Nature - REN started this petition with a single signature, and now has 319 supporters. Start a petition today to change something you care about.