DES DROITS POUR LES MODÈLES VIVANTS

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Une perte de revenus insoutenable

Nous alertons sur la situation catastrophique des modèles vivants, salariés précaires et multi-employeurs. Lors du premier confinement trop de modèles n’ont pas été rémunérés ou n’ont pas bénéficié du chômage partiel. Les employeurs « oublieux » sont nombreux : écoles supérieures privées comme publiques, ateliers en lien avec l’action culturelle des collectivités territoriales, cours municipaux, conservatoires et centres d’arts etc…

La plupart des modèles subissent depuis de longs mois des pertes de revenus ! Certains d'entre eux ne peuvent toujours pas justifier leurs droits à l’assurance chômage !

Une captation d’images attentatoire à la dignité 

Pendant le confinement et au-delà, plusieurs écoles ont instauré des cours à distance en présence de modèles vivants, via des captations vidéo diffusées en ligne ou sur une plateforme d’échange numérisée. Des vidéos représentant des modèles d’art ont été piratées et déviées de leur contenu vers des sites pornographiques.

Cette pratique va à l'encontre des usages et de la déontologie de la profession qui interdit toute prise de photographies des modèles vivants pendant le cours. 

Des modèles, dans une grande précarité financière, ont accepté de poser dans ces conditions. Pour d’autres le refus d’être filmé a débouché sur l’annulation des heures de pose au profit d’autres salariés. Cela instaure une concurrence dommageable à tous !

Nous sommes farouchement opposés à la captation des séances de pose. Un cours de modèle vivant ne peut s’accommoder d’un apprentissage à distance en 2D sans la présence du modèle in vivo et in situ.

Nous demandons, pour tous les établissements employant des modèles vivants, l’interdiction de la captation des séances de pose, quel que soit le mode de diffusion de leurs images. Ce pour des raisons évidentes d’éthique et de respect de l’intimité des modèles vivants

De nombreux abus sont constatés

Des établissements abusent de leur autorité, le modèle ne posant plus pour un nombre déterminé d'étudiants présents mais pour des publics externalisés, y compris à l'étranger. Toute une profession est prise en otage. Modèle, c'est un métier mais c'est aussi une personne qui pose. Les modèles ne sont ni de la main d’œuvre numérique, ni des images libres de droits, vouées à être exploitées dans un monde globalisé sur internet.

Protégeons les modèles et un enseignement de qualité

Nous affirmons notre solidarité aux modèles vivants : il est urgent qu’ils bénéficient d’un statut protecteur et de conditions de travail préservant leur dignité et leurs droits sociaux.

Le dessin d’après modèle appartient au dessin d’observation, technique qui consiste à reporter sur un « tableau » plan une construction en relief. Dessiner d’après un autre « tableau » (écran !) s’apparente à une reproduction mécanique. Le professeur de dessin enseigne ou révèle au dessinateur l’art de cette transformation du réel sensible. Sans cette présence « en relief ! » du modèle vivant, son enseignement se révèle vide de sens ... Le travail pédagogique ne sera plus de même nature.

Nous interpellons Madame la Ministre de la Culture afin que des décisions soient prises quant au statut des modèles vivants et à l'interdiction de la captation vidéo.

Pétition initiée par le collectif des modèles vivants du SNPEFP-CGT

contact : petition.modeles@efp-cgt.org

Premiers signataires :

François Boucq, auteur de bande dessinée - Etienne Davodeau, auteur de bande dessinée - Jacques de Caso, historien - Françoise Petrovitch, artiste, professeur - Elodie Barthélémy, plasticienne-- Christophe Gantou, peintre, professeur aux Ateliers des Beaux-Arts de Paris - Claudio Locatelli, sculpteur et dessinateur - Chantal Lascurettes, dessinatrice - Alexandre Herrou, illustrateur, enseignant en dessin - Jeff Pourquié, auteur de bandes dessinées, professeur agrégé à l'Ecole Estienne, directeur de publication de la revue Rita - Christoph Haaz, artiste - Laurence Louis-Lucas, peintre et professeure de peinture - Thierry Chavant, auteur de bandes dessinées - Franck Senaud, professeur atelier dessin grand Paris Sud - Eric Drichemond, responsable pédagogique - Florence Bonhivers, enseignante en école de Design et arts appliqués - Remi Delaplace, artiste peintre  - Ida polo, professeur de dessin, illustratrice - Laurent Bordenave, sculpteur - Emilie Benoist, plasticienne et professeure - Angeline, sculpteur, peintre - Ambroise Hennebelle, professeur de dessin et auteur de BD - Dominique Pallier, enseignante et plasticienne - Rosy Lamb, artiste peintre et sculpteur - Françoise Leroy Garioud, docteur en Histoire de l’Art, peintre et graveur - Jean César Suchorski, enseignant Rubika (Valenciennes) - Myriam Boccara, peintre, enseignante aux ABA - Michel Allain, président association ART 91 - Thierry Sarfis, graphiste - Caline Muller, artiste peintre et sculpteur - Isabelle Le Garreres, dessine aux ateliers modèle vivant, association mosaïque, Orsay - Atika Branki, artiste peintre, apicultrice et ancienne modèle - Sandrine Wely, professeur de dessin École Georges Méliès - Edith Lafay, sculpteur et professeur de modelage - Gwenaël Houarno, graphiste et modèle - Patrice Halperin, artiste peintre et architecte -  Taï Wedekind, professeur de morphologie - Christian H., peintre, dessinateur et illustrateur - Patrick Dupuis, dessinateur - Karine Richard, artiste plasticienne, modèle - Luc Baschet, président de l'association Entre Seine & Jardins à Vaux sur Seine - James Boedé, professeur à l’ENSBA de Paris - Brigitte Valin, sculptrice - Florence Reymond, peintre - Fabienne Gillmann, artiste plasticienne - Hélène Perdereau, professeur de dessin à l'Atelier de Sèvres - Sylvain Polony, Atelier de Sèvres - Michelle Mabille, enseignante - Monique Barrere, médecin - Alix Guilleminot, élève sculpture et peinture -  Jean Diego Membrive dit  Jean Diego, peintre, dessinateur - Catherine Boutros, enseignante et artiste plasticienne - Nathalie Chambinaud, enseignante en arts appliqués et arts plastiques, peintre et designer d’accessoires de mode - Livia Pastre, professeure aux Gobelins - Alain Galet, coordinateur du centre Sévigné des ateliers Beaux-Arts Ville de Paris, professeur de dessin et peinture -JICÉ, artiste peintre - Annie Albert, artiste pastelliste -  Christine Chamson, artiste peintre - Hélène Jacqz, artiste, - Annie Quesnel Boursaus, dessin - David Olivier, artiste et enseignant ESBANS, école d'art du Choletais, formateur vidéo - Marion de Gorcedumas, professeure de créativité à l'Atelier de Sèvres - Carole Xénard, illustratrice, enseignante en dessin du vivant à l'École de Condé Paris -Richard Baltauss, photographe, dessinateur -  Witold PYZIK, sculpteur, peintre, dessinateur - Michel Haulard la Brière, artiste graveur - Typhaine Le Brusq, enseignante Ecole de Design Nantes. Patrick Scarabello, Modèle