Maintien de la chaine publique FRANCE O dans le PAF

Maintien de la chaine publique FRANCE O dans le PAF

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Dayana MN a lancé cette pétition adressée à Madame R. BACHELO, Ministre de la Culture, Monsieur S. LECORNU, Ministre des Outre-mer,

France Ô est menacée de fermeture à cette date, ayant été fort utile durant le confinement en reliant plus que jamais au quotidien les ultramarins de l'Hexagone à ceux des Outre-mer.
Cette décision est d'autant plus incompréhensible que France Ô est non seulement un outil de solidarité et d'échanges pour les outre-mer ( à travers la diffusion quotidienne des journaux des chaines la 1ere sur son antenne qui permettent aux 2 millions d'ultramarins qui vivent dans l'Hexagone, d'être en lien avec ceux qui vivent là bas) mais aussi et surtout une formidable vitrine pour les cultures des Outre-mer. Concerts, pièces de théâtre, littérature, fictions sont au cœur de la programmation de cette chaîne unique dans le paysage audiovisuel français et qui est en outre, le premier diffuseur de documentaires dans l'Hexagone !
France Ô, créée dès 2005, après l'adoption de la loi Taubira, reconnaissant l'esclavage comme crime contre l'humanité, est un formidable outil de lutte contre le racisme en mettant en valeur la richesse et la diversité de la France des Outre-mer.
Comment le gouvernement pourrait-il supprimer la chaîne en pleine Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine proclamée par l'organisation des nations unies (ONU) ?
Une chaîne qui a tous les atouts pour devenir un puissant vecteur de rayonnement et d'échanges pour les outre-mer et pour l'Hexagone dans le monde, dans les régions Caraïbe-Amazonie, de l'océan Indien, de l'océan Pacifique, et de l'Atlantique nord.  
Le gouvernement propose que les programmes concernant les Outre-mer soient davantage visibles sur les chaines F2, F3, F5 avec une émission par ci-par là de temps en temps. Seulement, nous n'y croyons pas car depuis la loi  de 1986, cette obligation n'a jamais été respectée !
Certes, le pacte de visibilité signé en 2019 par France Télévisions est une avancée nécessaire mais pas suffisante. France O doit continuer d'exister au côté des autres chaines du Service Public avec une diffusion 24h/24h. Elle doit être modernisée et améliorée, sûrement, pour répondre au mieux aux attentes du public.
Le gouvernement précédent lui reprochait  son manque d'audiences pour justifier sa fermeture ; mais depuis sa création, France O a-t-elle bénéficier d'un budget similaire aux autres chaînes pour rayonner comme il se devait ?
Le gouvernement souhaite renvoyer France O sur un simple Portail numérique de France Télévisions ! Est-ce tout ce que méritent les Outre-mer ? 
L'inégalité de l'accès aux informations et à la Culture se fera t-elle à travers l'inégalité de l'accès au numérique ?
France O, maintenue, renouvelée et modernisée doit être ce lieu où s'exprime la reconnaissance et la solidarité de la Nation française envers ses Outre-mer, mais aussi le lieu où s'expriment la force, la vitalité, la richesse culturelle, économique, sportive et technologique de ses Outre-mer dans la République.

J'en appelle donc à tous les citoyens français, toutes les personnalités du monde culturel, associatif, éducatif, sportif, social, économique, à toutes les organisations sociales et professionnelles à dire avec cette pétition, NON à la disparition de France O du paysage audiovisuel français (PAF) !

Dayana, citoyenne engagée, résidant en Outre-mer
(Avec l'aide d'extraits de l'article de Médiapart du 23/07/20)

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !