que le gouvernement fasse systématiquement une étude de séroprévalence sur les don sanguin

que le gouvernement fasse systématiquement une étude de séroprévalence sur les don sanguin

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Frederic JADEAU a lancé cette pétition adressée à Madame Nathalie Fagnan, Présidente et chef de la direction d’Héma Québec et à

Voici une idée simple pour aider à en finir avec le confinement,

Au mois d’aout 2020, Héma-Québec, en collaboration avec l’Institut national de santé publique (INSPQ) a réalisé une étude de séroprévalence. ''L’étude, qui porte sur un échantillon de 7 691 personnes âgées de 18 à 69 ans ayant fait un don de sang entre le 25 mai et le 9 juillet, avait pour objectif d’estimer la proportion de personnes qui ont contracté le virus au Québec. Sur la base des résultats, l’étude permet d’extrapoler qu’environ 124 880 personnes du groupe d’âge en question auraient contracté le virus depuis le début de la pandémie. Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, qui a commandité la recherche, rapportait environ 37 000 cas pour la tranche d’âge de 20 à 69 ans pour la même période''

(sources Héma-Québec).

https://www.hema-quebec.qc.ca/.../etude-seroprevalence

Selon cette étude, l’estimation serait de 4 fois supérieures aux données gouvernementales. Toujours selon l'extrapolation plus haut, cela voudrait dire que nous serions possiblement aujourd’hui plus 1 064 250 de Québécois à avoir développé des anticorps contre le Covid-19, et ce, probablement en grande partie de façon asymptomatique. Ajouter a ceci les chiffres du gouvernement du Québec du 3 janvier, '' nombre total de 212 850 personnes infectées. Parmi celles-ci, 181 205 sont rétablies'' ou 85%, nous serions donc 1 277 100 de québécois à avoir développé des anticorps contre le Covid-19. Nous sommes, en date d’aujourd’hui, 8 485 000 personnes au Québec. Selon des chercheurs, nous devrions atteindre un taux entre 60% et 70% pour avoir une immunité collective. Dans un article paru dans la revue Nature Reviews Immunology le 9 septembre dernier, deux chercheurs de l’Institut Pasteur affirment que l’immunité collective pourrait être atteinte dès la présence d’anticorps durable chez 50% de la population.

''Pour lutter contre une pandémie, si un pays adopte la stratégie de l’immunité collective, cela consiste donc à laisser se développer le virus dans les populations à faible risque, tout en protégeant les plus vulnérables (pour limiter les décès), afin de casser la chaîne de transmission du virus. Pour plus d’informations pasteur.fr.’'

Selon toute vraie semblance, aujourd’hui au Québec, nous serions possiblement a plus de 14% d’immunité au Covid-19. L’étude, plus haut, a été réalisée au début de la pandémie, de façon aléatoire avec un échantillonnage précis, mais malheureusement pas fait de façon systématique. Il est donc certain que ces chiffres ont augmenté de façon substantielle. Pour avoir une idée précise de la situation actuelle et pour que NOTRE GOUVERNEMENT puisse établir un registre net, je suggère qu'il s’entende avec Héma Québec et avec le L’INSPQ, pour lancer une campagne massive de collecte de sang au Québec et effectuer systématiquement les test de séroprévalence afin d’établir un registre précis sur ceux qui ont développé des anticorps. De ce fait, nous serions en mesure de cibler plus précisément notre campagne de vaccination a ceux qui en ont vraiment besoin. Une pierre, trois coups, les banques de sang bénéficieraient d’un tel don, le Gouvernement pourrait cibler plus précisément sa campagne de vaccination en plus d’économiser plusieurs millions. Simple suggestion.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !