Pour la reprise de l'école MoPA par le groupe Hildegarde

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !

Le Bureau MOPIEN
Le Bureau MOPIEN a signé la pétition

English below

Le 4 décembre prochain, le tribunal prendra une décision qui pourrait changer l'avenir de notre école.

"Depuis 19 ans, MoPA allie création, passion et technologies. Reconnue internationalement, l'école propose une formation d’excellence aux métiers de l’animation 3D.Les nombreux prix obtenus dans les différents festivals font la démonstration de l’exigence artistique, cinématographique et l’expertise technique de ses étudiants." (Ecole MoPA)

MoPA est et devrait avant tout être une école à taille humaine très spécialisée. Elle vise à former des étudiants dans un environnement d'apprentissage confortable, où chacun a le temps et la chance de profiter des enseignants et intervenants. Loin des préoccupations de développement économique, les étudiants choisissent de venir à Arles pour profiter du climat paisible d'une école d'excellence où chaque élève compte.

Pour résumer la situation actuelle: le CIPEN, association en charge de l'école (entre autres), est aujourd'hui en redressement judiciaire. Plusieurs repreneurs se sont proposés avec différents projets, dont la CCI PA (administratrice du CIPEN) et le groupe Hildegarde. (Pour plus d'informations)

Il y a deux ans nous avons déjà vécu une crise profonde qui a eu de graves répercussions sur nos études et sur l’école qui a perdu un effectif important d’étudiants. A cette occasion M. Paglia, Président de la CCI PA nous avait personnellement assuré du soutien de la  CCI PA pour assurer la viabilité économique de l’école. Malgré les efforts de l'administration et des étudiants, nous constatons aujourd'hui que l’école est une nouvelle fois en grande difficulté et le contrat de confiance est rompu avec cette institution et son Président.

On peut s'interroger sur le fait que la CCIPA ayant administré le CIPEN puisse  légalement déposer une offre de reprise.

En outre, le projet de la CCI PA tel qu'il a été présenté est un projet d'expansion de l'école. Ainsi elle accueillerait 600 étudiants d'ici dix ans et proposerait d'autres formations, par exemple un cursus "e-sport". Nous cherchons encore actuellement le lien avec MoPA, très superficiel et qui souligne le peu de compréhension et d’intérêt de la CCI PA pour ce qu'il se passe réellement à l'école et le contenu de la formation. Pour clarifier les choses, MoPA forme des concepteurs et réalisateurs de films d'animation en 3D et le cursus porte essentiellement sur le cinéma et le medium de la 3D en tant qu'outil créatif. Une brève recherche sur une formation d'E-sport nous permet de trouver ce descriptif :

"Pendant la formation, on apprend et on entraîne les étudiants pour devenir joueur professionnel, animateur/streamer, blogueur/journaliste, organisateur événementiel et technicien réseau." (Source)

Quel rapport? Nous n'en avons pas la moindre idée. Et ce n'est qu'un exemple parmi toutes les raisons qui nous poussent à lancer cette pétition. Le regard que la CCI PA porte sur nous étudiants mène à penser que les intérêts financiers et publicitaires priment sur la qualité de l'enseignement dispensé. Des assets stratégiques, voilà comment nous étudiants nous sentons face à leur projet et depuis maintenant deux ans. Nous nous sommes engagés pour des études longues de 5/6 ans sur un projet pédagogique dont nous pouvons légitimement douter qu'il perdure. 

Heureusement, notre attention a été retenue par un autre projet, celui du groupe Hildegarde

L'association étudiante considère que ce projet de reprise par le groupe Hildegarde est une véritable opportunité pour l'école et ses étudiants. Ce groupe engagé dans l’enseignement et la production cinématographique, paraît avoir la compétence indispensable pour porter et développer l’excellence de l'école. Il réunit aussi des entreprises de notre secteur professionnel tel que Les armateurs et Folimage. Des interactions avec ces studios seront aussi tout à fait profitables et enrichissantes et nous offre des perspectives d’insertion professionnelle.

Le choix nous semble plus que logique, il est évident.

Nous comptons sur vos signatures pour permettre à notre voix d'être entendue le 4 décembre.

--------------------------------------------------------------------------

On the 4th of December 2019, a legal judgment will take place that could change the future of our school.


"For 19 years, MoPA has combined creation, commitment and technology. Internationally recognized, the school offers outstanding training in CG animation. Its numerous awards at various festivals demonstrate the artistic and cinematographic excellence and technical expertise of its students." (Ecole MoPA)


MoPA is -and above all, should be - a highly specialized school, on a human scale. It aims to train students in a comfortable learning environment, where each student has the time and opportunity to benefit from the teachers and instructors. Concerns about economic development are far from students' minds when they choose to come to Arles to benefit from the serene atmosphere of a school of excellence where every student counts.


To briefly describe the current situation, the CIPEN, the association in charge of the school (among other structures), is today in Receivership. Several buyers have come forward, offering various proposals. The candidates include the CCIPA (Chamber of Commerce, Arles- the administrator of the CIPEN) and the Hildegarde group. (For more information)


Two years ago we experienced a profound crisis which had serious repercussions on our studies and on the school, which at that time lost a significant number of students. At that time, Mr. Paglia, President of the CCIPA, personally assured us of the support of the CCIPA to ensure the economic viability of the school. Despite the staff and students' efforts, today we see that the school is once again in great difficulty and the contract of trust has been broken with the CCIPA and its President.


One may question why the CCIPA, having administered the CIPEN, is allowed to legally make a takeover offer.


Furthermore, the CCI PA proposal, as it has been presented, is a school expansion plan; MoPA would accommodate 600 students within the next ten years, and would offer other training courses, such as an "E-sport" programme. We are still seeking the relevance of this to MoPA. The link is superficial and underlines the lack of understanding and interest of the CCIPA in what actually happens in the school and the actual content of the training. To be clear, MoPA trains CG designers and CG filmmakers, and the studies at MoPA focus on animated cinema and the medium of CG as creative tool.


A brief search comes up with the following description of E-sport:


"During the training programme, students are taught and trained to become professional players, entertainers/streamers, bloggers/journalists, event organizers and network technicians." (Source)


What's the relevance? We have no idea. And this is just one example among many of the reasons why we're launching this petition. The perception that the CCIPA has of us, the students of MoPA, suggests to us that financial and commercial interests will take precedence over the quality of the education provided. Strategic assets - this is how our students feel have felt about their place in the CCIPA's future plans, and this, for two years now. We’ve committed ourselves to 5 - 6 years of studies on a long-term educational project that we can rightly doubt will be maintained. 


Fortunately, we find another proposal interesting: that of the Hildegarde group.

The student association considers that the takeover proposal by the Hildegarde group is a genuine opportunity for the school and its students. The group, involved in education and film production, appears to have the expertise indispensable to maintaining, supporting and developing the school's excellence. It also includes companies in our professional sector such as Les Armateurs and Folimage. Interactions with these studios will also be beneficial and enriching, and provide us with opportunities for professional insertion.


The choice seems clear to us.


We're counting on your signatures to allow our voice to be heard on December 4.