NON A LA SUPPRESSION DU CONTROLEUR DANS LES TER DE BOURGOGNE FRANCHE COMTE

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


A partir du 2 juillet 2017, le conseil régional Bourgogne Franche-Comté et la SNCF veulent supprimer les contrôleurs sur certains trains de notre région.

Le contrôleur a pourtant, parmi ses missions, une fonction de sécurité des circulations et des voyageurs qui le conduit à :

- Gérer les montées des voyageurs, les descentes et les fermetures des portes,

- Contrôler par des visites de sécurité l’ensemble des dispositifs du train et son état de fonctionnement,

- Prendre en charge et orienter les voyageurs à mobilité réduite (avec ou sans fauteuil), les voyageurs vulnérables, les voyageurs âgés, les touristes étrangers, les familles avec poussettes et enfants, les scolaires, les voyageurs avec vélo, etc.

- Alerter, protéger et porter secours le cas échéant aux voyageurs en détresse (malaise, agression, colis abandonné, …).

Une autre mission consiste à informer et orienter les usagers que ce soit via la sonorisation ou de vive voix, que la situation soit normale ou perturbée, ainsi que la gestion des correspondances, la vente de billets suite à la fermeture de nombreux guichets, et le contrôle des titres de transport.

De plus, dans le cadre du plan VIGIPIRATE, les contrôleurs doivent prendre les mesures nécessaires en cas de colis ou bagages abandonnés.

Ce projet néfaste va entrainer de nombreuses suppressions d’emplois, dans une période déjà critique, que ce soit dans les gares ou parmi les contrôleurs.

Il continuera à déshumaniser les gares et les trains, abandonnant l’usager, livré à lui même en cas de retards, d’accidents, d’incidents, d’actes de malveillance, d’agressions, de malaise ou d’incivilités, sans information, voire sans possibilité d’achat d’un titre de transport, le plaçant ainsi dans une situation d’irrégularité.

Après la fermeture de gares et de guichets, la SNCF souhaite faire rouler, dans un premier temps, une centaine de trains par jour sans contrôleurs sur notre région.

Voici les lignes concernées :

ž Dijon – Is sur Tille

ž Dijon – Seurre

ž Dijon – Les Laumes

ž Dijon – Chalon – Macon

ž Laroche Migennes - Paris

Les usagers et les cheminots n’ont pas à faire les frais de choix politiques désastreux du gouvernement, de la SNCF et de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Par leurs décisions, le conseil régional et la SNCF laisseront les voyageurs seuls dans les trains et livrés à eux-mêmes.

Pour toutes ces raisons, usagers et cheminots doivent s’unir pour maintenir la présence des agents d’accompagnement à bord, tous les jours, du premier au dernier train.

USAGERS DES TER BOURGOGNE FRANCHE-COMTE ET CHEMINOTS : CETTE SUPPRESSION DES CONTRÔLEURS DANS LES TER NOUS CONCERNE TOUTES ET TOUS !

Interpellez par courrier la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté ! Mais aussi le Directeur de Région SNCF en Bourgogne Franche-Comté (Monsieur le Directeur Régional SNCF Mobilités BFC, 6 cours de la gare, 21000 Dijon) et demandez-leur, de renoncer à la suppression du contrôleur à bord de vos trains régionaux en SIGNANT LA PÉTITION !

 



Pétition compte sur vous aujourd'hui

Pétition USAGERS a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame la Présidente de Région BFC et Monsieur le Directeur SNCF Mobilités BFC : NON A LA SUPPRESSION DU CONTROLEUR DANS LES TER DE BOURGOGNE FRANCHE COMTE”. Rejoignez Pétition et 1 296 signataires.