Non à l’unité de méthanisation du Pont Saint Martin à 1 km en sortie de Combourg

Non à l’unité de méthanisation du Pont Saint Martin à 1 km en sortie de Combourg

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Collectif Combourg méthanisation a lancé cette pétition adressée à Madame la préfète d'ille et vilaine et à

Cette unité de méthanisation subventionnée par vos impôts va entacher le pays de Chateaubriand.

Ce projet privé profite à 4 personnes, il ne s’agit pas de diversification agricole pour aider les petits agriculteurs (principe de base des unités de méthanisation!)

Pas de concertation avec les riverains et habitants de Combourg.Le permis a été déposé caché dans un champ de maïs et très mal complété. Il a été accepté sans prendre en compte les éléments les plus importants pour la sécurité des riverains. 

 Quels sont les inconvénients d’une telle usine :

 - Un accroissement du trafic de camions et d’engins agricoles dans la ville de Combourg et sur les petites routes autour du site pourtant jugées inaptes à la circulation des cars scolaires. Apport de 97 tonnes/jour annoncées.

 - Dangereux : en effet, le site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation fait mention de risques d’explosion, d’incendie, d’intoxication par le sulfure d’hydrogène, d’anoxie, de pollution des sols par déversement accidentel de digestat.

- Risque élevé de pollution de l’eau potable : l’usine est prévue à proximité de la zone de captage d'eau potable de la Gentière qui alimente Combourg. 

 - Des nuisances olfactives : odeur de lisier et de fumier entraînant de surcroît la dévalorisation de l'habitat (déjà une vente de maison annulée alors que nous sommes juste en projet) et la perte de clientèle pour les commerces alentours. Les porteurs de  projet n’envisagent pas de couvrir les fosses de lisier et de stockages de digestat composé  d'amoniac volatil dangereux pour la santé.

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !