Libérez les filles mineures réduites en esclaves sexuels dans le Kasaï Central

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Madame la Ministre,

Plusieurs rapports, notamment celui de la Mission des Nations Unies, ont reporté que plus de 49 filles mineures sont disparues et seraient réduites comme esclaves sexuels et domestiques par la milice Bana Mura dans le Kasaï Central.

Malgré les informations fournies par la Mission des Nations Unies sur la captivité de ces filles mineures aux autorités de l'armée congolaise et à la Représentante Spéciale du Président de la République contre les violences sexuelles, aucune de ces filles n'a été libérée, et en ma connaissance, aucune investigation n'a été menée pour identifier les coupables et ainsi les traduire devant les tribunaux compétents.

Madame la Ministre, ces actes, s'ils sont fondés,  constituent des crimes graves et odieux contre la femme et contre l'humanité, et devraient être punis avec sévérité.

Je vous exhorte, en votre qualité d'autorité chargée des droits de l'homme, d'initier d'abord des investigations approfondies avec l'aide de la Mission des Nations Unies, qui détient des informations sur leur captivité, que ces filles mineures retrouvent leur liberté; et ensuite de traduire les coupables de ces actes inhumains devant la justice. Nous ne devons plus banaliser des crimes. A bas l'impunité!

En sus, en votre qualité de femme, il est de votre devoir de protéger et de défendre la femme. Sans la femme, le Congo et l'humanité vont disparaître . C'est un devoir d'honneur pour chaque Congolais d'oeuvrer dans le sens de créer un environnement sain dans lequel la femme doit être respectée et protégée pour le bien-être de nos futures générations. 

Madame la Ministre, je vous saurai gré d'accorder à ma requête une importance capitale.

Mes salutations patriotiques les plus distinguées.

Papy Maotela M. Kamangu



Papy compte sur vous aujourd'hui

Papy Maotela a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame la Ministre Marie-Ange Mushobekwa: Libérez les filles mineures réduites en esclaves sexuels dans le Kasaï Central”. Rejoignez Papy et 138 signataires.