Pour un référendum sur l'aide active à mourir

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Les Etats Généraux sur la Bioéthique se sont ouverts avec, entre autre, la question de l'aide active à mourir. En effet, la loi Claeys-Leonetti qui favorise la sédation profonde, la prise en compte des directives anticipées etc.. n'est pas allée au bout du processus c'est à dire permettre, comme dans beaucoup de pays d'Europe, de pouvoir, dans un cadre précis et lorsque aucun traitement curatif n'est possible, permettre à ceux qui le souhaitent d'obtenir une aide active à mourir.

Des parlementaires, par groupes, s'opposent depuis quelques jours sur le sujet mais c'est à chaque français de décider la façon dont il souhaite ou non pouvoir, en cas de maladie évolutive à un stade palliatif, obtenir, dans un cadre précis, une aide active à mourir. Je souhaite donc qu'un référendum puisse être proposé à tous les français afin que chaque citoyen puisse décider, par lui-même, de cette liberté de pouvoir mettre un terme à sa vie si celle-ci n'est plus soutenable dans sa phase terminale. 

 



Valérie compte sur vous aujourd'hui

Valérie SUGG a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame la Ministre de la Santé : Pour un référendum sur l'aide active à mourir”. Rejoignez Valérie et 784 signataires.