Pétition fermée

Le bilan kiné remboursé dès la 1ère séance

Cette pétition avait 392 signataires



Madame la ministre,


Le présent courrier a pour but de vous informer sur un paradoxe frappant notre profession et du profond désarroi qu'il peut provoquer chez des professionnels consciencieux .

Cela concerne le " bilan-diagnostic-kinésithérapique": le BDK.

Le BDK est un ensemble de mesures et de tests qui permet tout d'abord de faire un "état des lieux" concernant l'état de notre patient ( douleurs, déficits articulaires, musculaires, préférence directionnelle du rachis... ) afin de pouvoir donner des objectifs, une direction à notre prise en charge et de  définir ainsi quelles sont les meilleures techniques à mettre œuvre.

Le BDK est consigné par écrit ou par informatique, et consultable en cas de contrôle.

La nomenclature prévoit de le payer 17,42E (sauf variantes) .


Au début de mon activité ( en 2001)  le cadre administratif était de facturer* un BDK pour toute prescription de 10 séances ou plus , et pour celles ne comportant pas de nombre de séances ( une fois le BDK fait,  le kiné est à même de juger du nombre de séances nécessaires).

J'effectuais et facturais donc un bilan, dès la première séance ,  sauf pour les ordonnances explicitement de moins de 10 séances.


L'année dernière , au cours d'une formation, le formateur attire notre attention sur le fait que le bilan ne peut être facturé que si 10 séances sont FACTURÉES ( et pas seulement prescrites).


C'est là que je me permets de parler de paradoxe: la prescription autorisant 10 séances ou plus, je fais le BDK à la première séance, ce qui me parait logique pour orienter mon traitement.

Cela me prend du temps ( je pratique la méthode Mac Kenzie, et dans ce cas le bilan nous prend entre 45 et 60 minutes, soit plus qu'une séance de kiné qui est d" environ 30 minutes " selon les textes).

Tout travail méritant salaire, il me paraît donc logique aussi de facturer ce BDK , dès le début de la prise en charge.

Grâce à ce BDK , il m'arrive de résoudre le problème de mon patient en moins de 10 séances, 6 par exemple. Dans ce cas je ne facture que les 6 séances effectuées ( et pas 10) . Et dans ce cas, la CPAM ne rembourse pas le BDK, en tous cas j'ai commis une erreur en le facturant comme une séance remboursée.... Que faire pour continuer à bien faire mon travail (réfléchir au plan de traitement grâce au BDK dès le début des séances) et être payée pour ce travail?

 

J'appelle la CPAM pour leur faire part de mon désarroi: on** me répond:


" il est évident qu'il faut faire le BDK dès la première séance"

"Il est évident que vous pouvez le facturer dès ce moment"


Oui, mais si j'arrive à soigner mon patient en moins de 10 séances???


"Nous récupérerons sur votre compte le montant du BDK que nous vous avons payé"

"Nous l'avons fait récemment pour un kiné n'ayant facturé que 6 séances"


"C'est vrai que ce n'est pas juste, mais c'est la loi, et de toute façon , il y a peu de chances pour que vous soyez contrôlée"

 

Mon désarroi est alors complet:

je ne peux continuer à faire mon travail correctement ( ce qui pour moi veut dire faire un bilan à chaque patient qui arrive et ne faire que le nombre de séances nécessaires ) et être payée pour ce travail, sans être hors-la-loi.


J'ai quand même posé la question de savoir si je pouvais demander au patient de régler son  BDK sans être remboursé ( je pensais la réponse évidente: oui) , elle m'a dit qu'elle me répondrait , mais j'attends encore la réponse.

En pratique lorsque j'expose la situation aux patients la réponse est unanime: alors on fera au moins 10 séances!! ( Et on sera remboursé)


J'espère avoir réussi à être claire et concise, ma question finale le sera tout autant:


Pensez-vous qu'il soit possible de rendre clairement légale la facturation ( à la CPAM et donc remboursable) d'un BDK dès la première séance de kinésithérapie?


Merci d'avance pour votre attention,

respectueusement,

 Sabine MOMBERT, kinésithérapeute. 


*j'emploie le terme " facturer" dans le sens de facturer un acte remboursable , dans  le cadre de mon activité conventionnée.

 



SABINE compte sur vous aujourd'hui

SABINE MOMBERT a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame la ministre de la santé: Le bilan kiné remboursé dès la 1ère séance”. Rejoignez SABINE et 391 signataires.