Petitioning Madame la ministre de la Culture and 3 others

Sauvons les casernes Vauban de Marsal (Moselle)

Lors d'un conseil municipal en date du 10 juillet 2017 à Dieuze (Moselle), M. Fernand Lormant, conseiller départemental a annoncé le souhait du département de la Moselle, et de son président M. Patrick Weiten, de démolir deux casernes de type Vauban situées à Marsal, datant de la fin du XVIIe siècle. Ces casernes accueillaient toutes deux jusqu'à présent les collections du Musée départemental du Sel de Marsal, labellisé Musée de France.

Nous en appelons à la ministre de la Culture afin que ses services s'opposent à une telle démolition.
Nous en appelons au conseil départemental afin qu'il envisage une solution autre que la destruction de ces prestigieux bâtiments.
Nous en appelons au soutien populaire pour manifester l'importance de ce patrimoine, et pour qu'une meilleure solution puisse être trouvée par le biais d'une concertation ouverte et objective.

Le village de Marsal en Lorraine est une cité fortifiée marquée par sa longue et riche histoire, liée à la production de sel, mais également à sa dimension de place-forte.

Devenue lorraine, Marsal reçoit ses premières fortifications modernes durant les années 1610. Disputée par le royaume de France et le Duché de Lorraine, elle est prise en 1663 par le Roi-Soleil. L’épisode, qui constitue la première conquête militaire de Louis XIV, et qui s’est effectué sans faire couler le sang, est célébré dignement par de nombreux artistes français comme Jean de la Fontaine, Charles Perrault, ou le peintre Charles Le Brun dans ses tentures de "l’Histoire du Roi".

A partir de 1663, le roi de France installe le régiment de Carignan-Salières dans la place. Les soldats ne la quitteront que deux ans plus tard, pour aller pacifier la colonie française au Canada, et devenir les ancêtres de millions de nord-américains.

A la même époque, Vauban élabore un premier projet pour Marsal, reprenant le tracé des anciennes fortifications. Quatre casernes, prévues pour loger 1400 soldats et près de 300 chevaux, sont mises en chantier dès les années 1660. Elles constituent les seuls vestiges de cette période majeure (la porte de France, datant du XVIe siècle, n'a été rénovée que plus tardivement). Seules deux de ces casernes subsistent dans leur totalité, dont l'une est classée au titre des Monuments Historiques depuis le 10 avril 1990 au titre de ses façades et toitures, de ses écuries au rez-de-chaussée, de sa cage d'escalier et d'une de ses travées.

Ces deux bâtiments, jugés dangereux par le conseil départemental de Moselle, leur propriétaire, nécessiteraient 1,4 millions d'euros pour un confortement ou 9 millions d'euros pour une restauration complète. Jugeant la dépense inopportune, le conseil départemental de Moselle envisage leur démolition. Une telle disparition constituerait une perte irrémédiable pour ce patrimoine de dimension internationale.

This petition will be delivered to:
  • Madame la ministre de la Culture
  • Monsieur le Président du Conseil Départemental de Moselle
  • Messieurs les conseillers départementaux
  • Messieurs les conseillers départementaux du canton du Saulnois


Marsal PLACE-FORTE started this petition with a single signature, and now has 795 supporters. Start a petition today to change something you care about.




The only way Madame la ministre de la Culture will listen

Every signature matters and makes the petition more powerful. Add your name today and help us win.