L'ancien Sanatorium de Bergesserin, lieu idéal pour le futur musée de l'Humour de France!

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


L'emblématique sanatorium de Bergesserin, en Saône et Loire, ce bâtiment monumental, véritable géant de béton, qui domine cette petite commune du Clunisois dont la  construction  a débuté en 1932 est  propriété du  centre hospitalier de Mâcon depuis 1974 et a fermé  définitivement en 2008. Depuis, le site est à l’abandon.

Nous pensons qu'il pourrait constituer un lieu idéal pour acceillir le futur Musée de l'Humour de France dont le si riche et si prestigieux patrimoine en ce domaine mérite pleinement cette édification!

Ce que les Bulgares, les Galiciens espagnols, les Turcs, les Argentins, les Cubains, les Allemands, les Américains sont parvenus à construire sur leur sol qui connaît la musique (!) à savoir un Musée de l’Humour, qu'attendons-nous donc en notre beau pays de France qui a vu éclore tout au long de ces siècles, l'Humour de France, forgé avec des génies tels Rabelais, Molière, Scarron, La Fontaine, Voltaire, Daumier, Xavier Forneret, Alphonse Allais, Jules Renard, Félix Fénéon, Eric Satie, Tristan Bernard, Feydeau, André Breton, Jacques Vaché, Robert Desnos, Cami, Léo Campion, Marcel Duchamp, Georges Fourest, Georges Courteline, Sacha Guitry, Henri Jeanson, Chaval, Bosc, Dubout, Alexandre Breffort, Marcel Grancher, Faizant, Pierre Etaix, Raymond Queneau, André Frédérique, Antoine Blondin, Fernand Reynaud, Louis de Funès, Darry Cowl, Pierre Doris, Raymond Devos, Jacques Tati, Jacques Prévert, Boris Vian, Alexandre Vialatte, Francis Blanche, Pierre Dac, Bobby Lapointe, Roland Topor, Roland Dubillard, Effel, Serre, Effel, Michel Audiard, Cabu, Wolinski, ......, pour ne citer que quelques-uns de ceux qui nous ont quittés, parmi tant d’autres qui chacun en leur domaine et avec leur talent spécifique ont apporté à cet humour de France sa riche spécificité et continuent à le faire.

N'avons-nous pas à être attentifs et vigilants vis à vis de notre riche et si prestigieux patrimoine en ce domaine et à veiller à sa sauvegarde et à son partage ouvert, en un espace qui lui soit entièrement dédié, faute de le voir s’étioler, et s’oublier sinon se perdre, en ce qu’il représente une part fort importante et même essentielle de notre histoire culturelle, de notre patrimoine immatériel et pour ce qu’il a contribué, et y continue, à nourrir l’esprit et le génie français !


Quelques milliers de m² d’espaces de découvertes, d’expériences et d’émotions autour de l’humour et du rire faisant appel à la symbiose des univers scénographiques, cinématographiques, multimédias et virtuels et de manière interactive et ludique.

Plusieurs heures d’un parcours sensible, spectaculaire, drôle, parfois hilarant et émouvant en un lieu ouvert donc, à l'ensemble des expressions humoureuses qui constitue un patrimoine exceptionnel, afin de célébrer et d’honorer le rire, l’Humour et ses artisans, passés, présents et à venir...

« l’Humour, le rire et la dérision font partie intégrante et à part entière du Patrimoine de la France », a dit un jour sans rire, nous a-t-il semblé, notre précédent Président de la république ; ils mériteraient en effet largement un musée digne de ce nom, le premier, qui en présenterait les nombreux aspects et facettes ainsi que tous les champs d’expression et de déploiement.

Il ne s'agit point, faut-il le préciser, en l'occurrence de " Mettre l'humour au musée", comme l'on " met une fille en maison ", mais bien au contraire de présenter en un lieu largement ouvert et accessible à tous, tout ce dont l’humour a témoigné, tout ce que l'humour a exprimé, représenté, suscité et fait naître en termes de créations diverses, et ce en tous sens, et continue à faire !

Il n’est de plus beau porte-étendard porteur de rire, de tendresse et d’humanisme que l’humour, dont le grand Charlot est le symbole éternel et parfait, pour redonner le sourire et l’espoir à un monde qui a de toute évidence retrouvé la peur et la sinistrose et qui a plus que jamais besoin de se convaincre d’espérer et de "faire l’humour et pas la gueule″!

 

 Pour plus d'infos: https://lemuseedelhumour.blogspot.fr



Etienne compte sur vous aujourd'hui

Etienne MOULRON a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame la Ministre de la culture : L'ancien Sanatorium de Bergesserin, lieu idéal pour le futur musée de l'Humour de France”. Rejoignez Etienne et 51 signataires.