Madame la Maire, rendez-nous Strasbourg.

Madame la Maire, rendez-nous Strasbourg.

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Les strasbourgeois(e)s en colère a lancé cette pétition adressée à Madame la Maire de Strasbourg

Madame la Maire,

Vous avez été élue à Strasbourg un terreau de liberté et de volonté de vivre ensemble. Strasbourg qui incarne le symbole de la tolérance et de l’humanisme.

Madame, l’Alsace et notamment Strasbourg, ont toujours été associées et reconnues comme terres d’humanisme. Notre mémoire se souvient de Geiler de Kaysersberg et de ses sermons, de Sébastien Brandt et de sa Nef des Fous, et de Beatus Rhenanus, engagé auprès de son ami Erasme, qui stigmatisaient l’inconduite et l’ignorance des élites de son époque.

Parmi nos grands humanistes alsaciens on peut citer Oberlin un immense pédagogue précurseur, et Albert Schweitzer, Prix Nobel de la Paix en 1952, initiateur de l’action humanitaire, de l’écologie, et du désarmement nucléaire.

Dès votre entrée en fonction, vous avez balayé d’un revers de la main toute une partie de l’histoire d’Alsace en matière de tolérance. Vous avez outrepassé vos droits et vos devoirs en vous servant de votre majorité, pour exprimer vos propres idées.

VOUS avez accordé une subvention de 2,56 millions d’euros pour la construction de la mosquée « Eyyub Sultan » par l’association turque « Milli Gorus », une secte intégriste reconnue comme telle par l’Etat Français.

VOUS avez manigancé pour rejeter l’adoption de la définition de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’holocauste (IHRA). À ce jour, plus de 29 démocraties ont officiellement adopté ce texte.

VOUS avez pris l’initiative de déposer une gerbe en solitaire devant le monument de l’ancienne synagogue de l’Allée des justes sans y avoir convié la communauté juive de Strasbourg et tous les représentants religieux qui y sont conviés chaque année à cette occasion.

VOUS n’avez pas jugé utile d’être présente pour rendre hommage à la mémoire de Sarah Halimi.

Les strasbourgeois s’interrogent sur la signification de vos actes.

Que faut-il en penser ? Une idéologie douteuse ? Où sont vos priorités ? Et que cherchez-vous à faire de la ville de Strasbourg qui vient de perdre sa grandeur face à vos actes irresponsables que toute la France a dénoncés.

Vous êtes la première maire de Strasbourg et de France qui a réussi en deux mois à démolir l’image de STRASBOURG et des Strasbourgeois.

Madame, ne perdez pas de vue que dans l’exercice de vos fonctions, vous n’êtes que l’élue des strasbourgeois et que par conséquent vous nous êtes redevable. Vous avez confisqué aux strasbourgeois leurs libertés, leurs choix, leurs idéologies. On entend sourdre la colère de la rue. Si les strasbourgeois avaient le choix d’une procédure de destitution, ils l’auraient immédiatement utilisée contre vous. Le peuple est souverain et vous ne restez que l’outil qu’il fait et qu’il défait à sa guise.

Vous avez encore la possibilité de corriger votre bévue en faisant voter le texte intégral de l’IHRA à l’unanimité.

Après l’affaire de la subvention, votre passivité sur le siège du Parlement, votre gestion des comptes publics, votre attitude face à la communauté juive de Strasbourg, nous vous demandons dans un premier temps d’adopter cette résolution et de présenter vos excuses à notre ville.

Vous, citoyens en colère, qui lisez ces mots, merci de signer cette pétition et de la diffuser.

Signature.

Les strasbourgeois(e)s en colère.

 

Texte de Silvia Oussadon Chamszadeh

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !